Tomas Plekanec n’en veut pas aux Canadiens de Montréal

Embed from Getty Images

Tomas Plekanec a été rencontré par RDS en République tchèque. Bien installé à Kladno, sa ville natale, pour la saison morte, le numéro 14 du Tricolore a été questionné sur le fait qu’il avait été offert lors du repêchage d’expansion des Golden Knights de Vegas.

« Considérant ma dernière saison, mon âge et mon contrat, je n’étais pas surpris de ne pas avoir été protégé. Je m’y attendais et il y a eu tellement de bons joueurs qui n’ont pas été protégés. C’était logique, mais je suis surtout vraiment content de demeurer à Montréal »

La direction des Golden Knights n’a pas sélectionné Plekanec au sein de la formation du CH, mais plutôt le défenseur Alexei Emelin.

Évidemment, le contrat du joueur de centre n’est pas avantageux et son rendement sur la patinoire n’est pas constant. Voilà deux motifs qui démontrent que Plekanec n’était pas un choix très intéressant pour la nouvelle franchise du circuit Bettman.

Mais qu’est-ce qui cloche chez Plekanec? Ce n’est pas la préparation physique qui fait défaut de son côté. Il arrive toujours au boulot fin prêt. Il est peut-être question de l’aspect mental dans son cas.

« Avant chaque saison, je me prépare toujours pour être dans la meilleure condition physique possible pour la saison qui s’en vient. Je ne pense pas à la situation de mon contrat »

Tomas Plekanec prendra 6 M$ sur la masse salariale des Canadiens au cours de la campagne 2017-2018 alors qu’il en sera à sa 13e saison complète dans la LNH. Le vétéran de 34 ans devra hausser son jeu s’il veut en arriver à une entente avec un club de la LNH au terme de la prochaine saison.

Via RDS