Une joueuse de 15 ans impressionne à Wimbledon

Tennis
Crédit photo - WTA Tennis

Le Québec et le Canada suivent avec beaucoup d’intérêt l’ascension fulgurante de Félix Auger-Aliassime. Le joueur de 18 ans a atteint le troisième tour mercredi en défaisant le Français Corentin Moutet.

Il n’est toutefois pas le plus jeune joueur à impressionner sur la pelouse londonienne. En effet, la jeune Cori Gauff vit des moments incroyables depuis le début du tournoi. La joueuse américaine a remporté son match de deuxième tour mercredi en battant la Slovaque Magdalena Rybarikova 6-3 et 6-3. Lundi, Gauff avait vaincu nulle autre que Venus Williams en deux manches identiques de 6-4.

Venus est classée au 44e échelon mondial, alors que Cori Gauff est présentement au 313e rang. Mais ce n’est pas le fait le plus incroyable de cette histoire. Le détail le plus impressionnant, c’est que Cori Gauff n’est âgée que de 15 ans! Elle est née en mars 2004!

 

Vaincre une idole

Lors de sa victoire contre Venus Williams, elle a non seulement vaincu l’une des meilleures joueuses au monde, mais surtout l’une de ses idoles. En effet, la jeune joueuse a grandi en regardant les sœurs Williams.

Pour être exact, Cori Gauff a même raté une partie de la carrière de Venus Williams, puisqu’elle n’était pas encore née quand les deux soeurs ont effectué leur ascension dans le monde du tennis professionnel. Elle a toutefois pu voir Venus revenir parmi l’élite de 2007 à 2010, après un passage à vite de quelques années.

On peut imaginer qu’elle a vécu d’intenses émotions lorsque, du haut de ses 15 ans, elle a battu son idole et modèle de jeunesse, lundi.

 

Un parcours incroyable

Après avoir accédé au tournoi en passant par les qualifications, Cori Gauff a désormais rendez-vous avec la Slovène Polona Hercog au troisième tour. Cette dernière est classé au 60e rang mondial. Leur match sera présenté vendredi.

Grâce à ses deux victoires, Gauff est déjà assurée d’accéder au top 200 de la WTA. La suite de son parcours déterminera à quel rang elle pointera lundi prochain. On peut toutefois déjà parler d’elle comme l’une des sensations de l’édition 2019 du tournoi de Wimbledon.