Une amende de 75 000$ pour avoir trop mal joué à Wimbledon

Tennis
Crédit photo - Yahoo Sport Australia

Une situation assez spéciale s’est produite jeudi au tournoi de Wimbledon. Les organisateurs ont imposé une amende de 50 000 euros (75 000 dollars canadiens) à l’Australien Bernard Tomic.

La raison?

Le juge-arbitre estimait que la performance du joueur lors de son match de premier tour n’était tout simplement pas à la hauteur.

Mardi, le 96e joueur au monde a été défait en trois manches de 6-2, 6-1 et 6-4 par le Français Jo-Wilfried Tsonga. Le pointage ne semble pas déraisonnable; on a déjà vu pire comme score. C’est toutefois la durée de la rencontre qui est plus intrigante. En effet, le match n’a duré que 58 minutes. Il s’agit de la rencontre la plus courte des 15 dernières éditions du célèbre tournoi londonien.

À la sortie de ce match-éclair, Tomic s’est fait demander par les journalistes s’il craignait d’être puni pour son manque d’effort. Il avait répliqué qu’il croyait avoir jouer du mieux qu’il pouvait, mais reconnaissait avoir connu une mauvaise performance.

Au total, Jo-Wilfried Tsonga a réussi 21 as lors de cette rencontre, contre seulement 1 pour Bernard Tomic.

 

Une autre bévue

Ce n’est pas la première fois que Bernard Tomic se retrouve dans une étrange situation au tournoi de Wimbledon. En 2017, l’Australien avait reçu une amende de 11 500 euros pour avoir feint une blessure lors d’un match contre l’Allemand Mischa Zverev.

Il avait ensuite qualifier le tennis de corvée et avait recommandé aux jeunes de ne pas envisager une carrière professionnelle.

En 2018, après avoir échoué à se qualifier aux Internationaux d’Australie, Bernard Tomic avait affirmé qu’il était davantage occupé à compter son argent.

Bref, il s’agit d’un joueur énigmatique qui, depuis plusieurs années, multiplie les comportements étranges et les déclarations controversées.