Roland-Garros est déplacé à la fin du mois de septembre

Embed from Getty Images

Avec la pandémie qui s’enligne pour s’étirer partout sur la planète, les événements sportifs qui s’annulent vont de plus en plus loin dans le calendrier. En fin d’avant-midi mardi, ça a été au tour du tournoi de tennis du Grand Chelem Roland-Garros d’annoncer un report.

Le tournoi qui devait avoir lieu en France entre le 24 mai et le 7 juin aura plutôt lieu du 20 septembre au 4 octobre. C’est donc un report assez important et ça montre que les dirigeants sportifs ne s’attendent pas à ce que ce soit une courte pause.

C’est toutefois la bonne décision à prendre parce qu’il faut clairement passer à travers la crise avant de penser à rassembler autant de gens dans un amphithéâtre même si celle-ci est à aire ouverte.

Avec ce report, les dirigeants français évitent également de se mettre trop de stress pour l’organisation de l’événement. Ça vient quelques heures après que leur président ait déclaré la guerre au COVID-19.

Il faut aussi comprendre que dans cette situation, c’est de plus en plus difficile pour les athlètes de s’entraîner et dans ces circonstances, tu ne peux pas leur demander d’être au sommet de leur forme dès que les gouvernements donneront le ok pour reprendre une vie plus normale.

Bref, c’est une très mauvaise nouvelle pour les amateurs de sport puisque c’est un autre signe que ça ne reprendra de sitôt, mais on est présentement dans une situation où c’est loin d’être la priorité.