Réjean Tremblay traite Eugenie Bouchard de «connasse»

Tennis

Cette fin de semaine, sa chronique intitulée Eugenie sans «Genie» a été vivement critiquée par plusieurs internautes. Comme il l’a fait avec Chantal Macchabée en décembre dernier, le chroniqueur ne rate pas une occasion de rabaisser les trop peu nombreuses femmes œuvrant dans le monde sportif.

Eugenie se contredit

Réjean Tremblay reproche cette fois-ci à Eugenie Bouchard d’avoir répliqué «Fake News» à la rédactrice en chef de Tennis.Life Stephanie Myles, qui affirmait le 9 avril dernier que la joueuse québécoise prenait une pause pour une durée indéterminée.

Or, jeudi dernier, Eugenie Bouchard a écrit sur son comtpe Twitter qu’elle était toujours en période de remise en forme et qu’elle espérait être de retour bientôt.

«Genie» s’est donc contredite en seulement deux semaines. D’accord, ce n’est peut-être pas le meilleur coup de sa carrière, mais est-ce vraiment la première athlète à manquer de transparence? Les athlètes et organisations sportives passent leur temps à cacher des blessures et à mentir sur la gravité ainsi que la nature de celles-ci.

L’insulte de trop

En tant que chroniqueur, Réjean Tremblay a le droit de s’indigner contre les mensonges que racontent les athlètes. Toutefois, il a le devoir de choisir ses mots et d’éviter les attaques personnelles et gratuites.

Lorsqu’il la qualifie de «sans génie», le chroniqueur du Journal de Montréal insulte inutilement Eugenie Bouchard. Mais il y a pire encore…

Lors de sa chronique quotidienne à l’émission «Du Sport le Matin», diffusée au 91,9 Sport, Réjean Tremblay a carrément traitée la joueuse québécoise de «connasse». Encore une fois, le chroniqueur vomit sur une femme. Il lance une attaque bête et méchante pour un mensonge qui, au final, n’a absolument rien de grave.

L’extrait en question débute à 2:19:36. L’insulte survient à 2:21:58.

Étrangement, c’est toujours envers les femmes que Réjean Tremblay lance ses attaques les plus virulentes. C’est envers les femmes qu’il est le plus dur.

La vérité, c’est que Réjean Tremblay est un chroniqueur d’une autre époque et que les médias qui l’embauchent devraient réfléchir très sérieusement à ce qu’ils laissent passer comme message en laissant ce chroniqueur déverser son fiel sur les Eugenie Bouchard et Chantal Machabée de ce monde.