Novak Djokovic n’a pas appris de ses erreurs

Tennis
Crédit photo - Backgrid

Novak Djokovic a essuyé de vives critiques à la suite de l’éclosion de COVID-19 au sein des participants de l’Adria Tour.

Le tournoi caritatif organisé en Croatie par le numéro un mondial en juin a arrêté abruptement après que quatre joueurs, dont Djokovic lui-même, aient contracté le virus.

La conjointe du Serbe a elle aussi été testée positive.

Après ce fiasco, Djokovic a été qualifié d’irresponsable par plusieurs observateurs et internautes.

La persistance de l’imprudence

Un mois plus tard, on réalise que l’athlète de 33 ans n’a pas retenu la leçon.

En effet, le Serbe a été aperçu mercredi à Marbella, en Espagne, en train de se balader sans masque et sans se préoccuper de la distanciation sociale.

Il s’agit d’une destination très prisée des vacanciers et le meilleur joueur de tennis au monde s’est promené sur la plage avec plusieurs personnes. Aucun membre du groupe n’avait de couvre-visage.

Pourtant, l’Espagne a été durement frappée par le virus ce printemps. Le pays a enregistré plus de 28 000 morts. Depuis le début du mois de juillet, les plages ont rouvert et les vacanciers ont recommencé à envahir Marbella.

Une équipe de 3000 patrouilleurs arpentent d’ailleurs les plages afin d’assurer que les mesures sanitaires sont respectées.

Les fautifs s’exposent à une amende de 110 dollars.

Visiblement, ces mesures ne semblent pas avoir quelconque impact sur Djokovic et ses amis.