Leylah Annie Fernandez s’approche du top 100

Tennis
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

On n’arrête pas de le dire: la relève canadienne au tennis est exceptionnelle.

À 19 ans, Bianca Andreescu est au quatrième rang mondial. L’Ontarienne a été la révélation de l’année 2019.

Ce titre pourrait très bien revenir à Leylah Annie Fernandes cette année.

En effet, la Lavalloise a participé ce weekend à sa première finale de la WTA. La joueuse de 17 ans s’est inclinée contre la Britannique Heather Watson, samedi à Acapulco. Fernandez a été vaincue 6-4, 6-7 et 6-1. Je vous rappelle que la joueuse québécoise avait obtenu sa place à ce tournoi en passant par les qualifications.

Et grâce à sa sublime performance tout le long du tournoi, Leylah Annie Fernandez s’approche maintenant dangereusement du top 100. En effet, la jeune joueuse canadienne a fait un bond de 64 échelons lundi matin. Elle est désormais 126e au monde.

La Lavalloise est la deuxième meilleure joueuse au pays, après Andreescu.

Les autres Canadiennes du top 500

  • Katherine Sebov : 267e (+2)
  • Rebecca Marino : 294e (+4)
  • François Abanda : 308e (+3)
  • Eugenie Bouchard : 327e (-)
  • Gabriela Dabrowski : 466e (-)

Chez les hommes

Du côté masculin, le Canada a à nouveau trois joueurs dans le top 30.

Milos Raonic a grimpé de deux rangs pour s’emparer du 30e échelon mondial.

Denis Shapovalov a perdu une place; il est désormais 16e au monde. Félix Auger-Aliassime a lui aussi chuté d’une position pour se retrouver au 20e rang.

Vasek Pospisil est toujours dans le top 100. Le joueur de 29 ans est passé du 94e au 93e échelon.

Les autres Canadiens du top 500

  • Steven Diez : 165e (-6)
  • Brayden Schnur : 176e (+2)
  • Peter Polansky : 191e (-2)
  • Filip Peliwo : 335e (-7)