Le parcours cendrillon du Canada à la Coupe Davis

Tennis
Embed from Getty Images

L’équipe canadienne a fait vivre de belles émotions à ses adeptes au cours de la dernière semaine. Elle s’est qualifiée pour la première fois de son histoire à la finale de la Coupe Davis.

Le Canada a terminé au premier rang de son groupe dans la phase préliminaire. La formation représentant l’unifolié a vaincu l’Italie et les États-Unis.

Lors des quarts de finale, le Canada a battu l’Australie, elle qui étaie privée des services de Nick Kyrgios pour cette confrontation.

Au moment du carré d’as, le contingent canadien a eu le meilleur sur la Russie – formée de Karen Khachanov et Andrey Rublev – en remportant le match de double au bris d’égalité de la troisième manche.

En finale, le Canada a baissé pavillon suite à des revers face à Rafael Nadal, numéro un mondial, et à Roberto Bautista-Agut, neuvième raquette sur l’échiquier de l’ATP. Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime, lui qui disputait son premier match de la compétition, ont chèrement vendu leur peau sur le terrain, mais en vain.

Cela dit, l’avenir est prometteur pour le tennis canadien. Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime n’ont pas fini d’épater. Sans oublier Bianca Andreescu chez les femmes, elle qui a conclu la saison 2019 au cinquième rang.