Le Canadien Brayden Schnur traite Federer et Nadal d’égoïstes

Tennis
Crédit photo - Tennishead

Les Internationaux d’Australie sont actuellement assombris par les fumées d’incendies qui sévissent dans le pays.

Au sens propre comme au sens figuré.

Lundi, Dalila Jakupovic a été contrainte d’abandonner son match de qualification parce qu’elle était fortement incommodée par la fumée.

Mardi et mercredi, plusieurs matchs ont été suspendus par les organisateurs.

Dans le lot, la Lavalloise Leylah Annie Fernandez a vu son face-à-face avec Patricia Maria Tig être interrompu. La jeune québécoise menait pourtant 6-2, 4-1 contre la septième meilleure joueuse des qualifications.

La Roumaine est présentement 113e au monde, alors que Fernandez est au 206e rang.

Plusieurs commencent à se demander s’il serait sécuritaire que le tournoi du grand chelem se déroule comme prévu à compter de lundi prochain.

 

Schnur critique le silence de Federer et Nadal

De son côté, le Canadien Brayden Schnur a été en mesure de disputer et remporter son premier match de qualification mardi.

L’Ontarien s’est imposé 2-6, 6-3 et 6-4 contre l’Autrichien Sebastian Ofner.

Mercredi, le joueur de 24 ans n’a pas été tendre à l’endroit des vétérans Rafael Nadal et Roger Federer. Il a traité l’Espagnol et le Suisse d’égoïstes, en raison de leur silence quant aux conditions de jeu durant les qualifications des Internationaux d’Australie.

Schnur pense que Nadal et Federer sont plus préoccupés par leur réputation et leur carrière que par la santé de leurs confrères. Selon lui, les plus grandes vedettes du tennis doivent utiliser leur influence pour forcer la main aux organisateurs et protéger l’ensemble des joueurs.