Un lutteur iranien condamné à la peine de mort

Crédit photo - tmz.com

Navid Afkari est un lutteur très célèbre dans son pays, en Iran. L’athlète de 27 ans revendique plusieurs championnats nationaux.

Le sportif fait néanmoins face à la mort, puisque la Cour Suprême iranienne lui a infligé non pas une, mais deux peines capitales. Son crime? Navid Afkari a été reconnu coupable d’avoir participer à une manifestation contre le gouvernement.

Ses deux frères et lui ont été trouvés coupables d’attroupement illégal, conspiration contre la sécurité nationale et insulte envers le chef du gouvernement. Tous trois ont reçu une peine de 74 coups de fouet, mais Navid Afkari a en plus écopé une double condamnation à mort. Ses deux frères devront quant à eux purger une sentence de 81 ans d’emprisonnement.

Un procès condamné

Depuis l’annonce de cette sentence, plusieurs voix se sont élevés contre le jugement rendu et surtout la peine démesurée infligée aux trois hommes, en particulier celle du lutteur.

La mère des trois condamnés a qualifié d’injuste le procès. Selon elle, de nombreux mensonges y ont été entendus et ses fils n’ont pas été en mesure de se défendre convenablement.

La Human Rights Activists New Agency affirme avoir reçu une lettre de la part de Navid Afkari dans laquelle ce dernier décrit le traitement que lui ont réservé les autorités iraniennes. L’athlète affirme avoir été torturé afin qu’il avoue son crime. On lui aurait couvert la tête avec un sac de plastique et versé de l’alcool dans les narines.

Plusieurs groupes de défense des droits de l’homme réclament une intervention des autres nations afin de sauver la vie de Navid Afkari.