Mike Tyson a utilisé un faux pénis pour déjouer des tests d’urine

Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Mike Tyson y est allé d’une révélation-choc la fin de semaine dernière sur son podcast Hotboxin.

L’ancien champion des poids lourds a admis avoir utilisé un faux pénis lors de plusieurs tests de dépistage de drogue. L’engin en question a été baptisé le « Whizzinator ».

Ce dernier était équipée d’un sac pouvant recueillir l’urine de quelqu’un d’autre. Tyson a notamment utilisé l’urine de sa femme, mais celle-ci l’a averti qu’il serait dans le trouble si elle tombait enceinte et que le test le révélait. À partir de ce moment, le boxeur a plutôt décidé d’utiliser l’urine de son enfant.

Cette mascarade a été nécessaire parce que Mike Tyson affirme avoir consommé de la cocaïne et du cannabis pendant l’ensemble de sa carrière.

À la suite de la diffusion de ce podcast, un représentant de Mike Tyson a affirmé à TMZ Sports que le boxeur n’avait eu recours au « Whizzinator » qu’une seule fois durant sa carrière, lorsque l’athlète était dans la vingtaine.