Nicolas Poulin

Marc-André Barriault au sein de l’UFC

Crédit photo - Marc-André Barriault / Facebook

Le Gatinois Marc-André Barriault, surnommé « Powerbar », a signé une entente de plusieurs combats avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC), la plus grande organisation d’arts martiaux mixtes de la planète.

Il affiche un dossier professionnel de onze victoires (huit par KO) et une défaite (par décision partagée) il y a plus de trois ans. Rappelons que le Québécois avait paraphé un pacte avec l’organisation TKO au début de l’année 2017.

Le principal intéressé est évidemment bien heureux d’avoir l’occasion de se battre dans l’octogone de l’UFC.

« J’attendais ce moment depuis longtemps et je savais que ça s’en venait dans les derniers mois. »

Le Gatinois de 28 ans sera à surveiller de près. Il pourrait dès ses premiers combats surprendre des adversaires de taille.

Le prometteur de Barriault, Stéphane Patry, a noté le parcours ardu qu’il a vécu pour atteindre l’UFC.

« Marc-André a sans l’ombre d’un doute eu le parcours le plus difficile de l’histoire de TKO tout athlète confondu; incluant les supers athlètes qui ont fait partie de la première génération de l’organisation. Un énoncé qu’il est bien difficile de contredire alors que le puissant cogneur a gravi les échelons initialement en éliminant tous les combattants dans sa division, suivi d’une victoire face au meilleur mi-lourd au pays. Il a complété son cheminement en disposant rapidement des meilleurs prospects au monde de sa division à l’extérieur de l’UFC dans les premiers événements d’arts martiaux mixtes présentés au Centre Vidéotron de Québec. Ces victoires lui ont permis certes de gagner en popularité, mais également de se mériter le respect des amateurs des quatre coins de la planète. »

– Stéphane Patry

Lors de son dernier combat, Barriault avait signé une victoire dès le premier round aux dépens d’Adam Hunter. Celui-ci détient des titres dans les catégories 185 lb (poids moyens) et 205 lb (poids mi-lourds) et il possède une fiche parfaite en six combats dans l’organisation TKO.

À noter que Marc-André Barriault est devenu le troisième combattant basé à Québec à faire le saut dans l’UFC. Il fera ses débuts en 2019, soit dans le premier quart de l’année.