Calem Burger

Floyd Mayweather accusé de fraude financière

Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Le boxeur Floyd Mayweather ainsi que le rappeur DJ Khaled ont été accusés de fraude financière.

La SEC (Securities and Exchange Commission) accuse les deux personnalités publiques de ne pas avoir déclaré d’importants revenus qu’ils ont reçus pour la promotion d’opérations financières frauduleuses.

Selon l’organisme américain de contrôle des marchés, Mayweather et DJ Khaled auraient fait de la publicité pour une levée de fonds de cryptomonnaie sans avouer qu’ils étaient rémunérés.

Le boxeur a utilisé ses comptes Twitter et Instagram, suivis par des millions d’abonnés, pour inviter ses fans à participer à la levée de fonds de la société Centra Tech. Il aurait reçu 300 000$ pour cette publicité, mais ne l’a pas déclaré.

En plus, selon la SEC, cette levée de fonds serait illégale. Centra Tech est accusée d’avoir créer de toutes pièces divers documents, en plus d’inventer des responsables aux CV bien garnis ainsi que des partenaires qui étaient au final inexistants.

 

Floyd Mayweather accepte de payer

Floyd Mayweather n’a pas commenté les accusations, mais a mis fin à la poursuite en acceptant de rembourser le montant qu’il avait reçu, en plus de verser une amende de 300 000 dollars.

On s’entend que ce montant total de 600 000$, c’est du petit change pour l’athlète qui a encaissé 275 millions de dollars lors de son combat face à Conor McGregor, en août 2017.