Dillian Whyte dopé lors de son combat contre Oscar Rivas?

Crédit photo - Boxing Scene

Samedi dernier, Dillian Whyte a vaincu le Montréalais d’origine colombienne Oscar Rivas à Londres. Ce faisant, le boxeur originaire de la Jamaïque a remporté le duel par décision unanime des juges.

C’était la première défaite en carrière pour Rivas, qui a en plus raté l’occasion de mettre la main sur le titre intérimaire des poids lourds WBC.

 

Dillian Whyte dopé?

La victoire de Whyte est-elle légitime? Certains amateurs (québécois) ont critiqué le travail des juges ainsi que l’issue du combat. Mais il y a pire encore. Selon le site BoxingScene.com, Dillian Whyte aurait échoué un test antidopage quelques jours avant le combat. Des traces de produits illicites auraient été décelés dans son échantillon A.

Le clan Whyte, l’Agence antidopage britannique et le Régie de boxe du Royaume-Uni auraient été au courant au moins trois jours avant le face-à-face de samedi. Le combat a toutefois eu lieu quand même, puisque l’agence antidopage britannique considère qu’un athlète est propre tant que les deux échantillons n’ont pas été analysés.

Lorsqu’il a appris que son échantillon A avait été testé positif, Dillian Whyte aurait demandé que son deuxième échantillon soit analysé. Cette procédure doit être effectuée cette semaine.

 

De lourdes sanctions à l’horizon

Dillian Whyte a déjà été sanctionné pour dopage. Il avait été banni du ring d’octobre 2012 à octobre 2014.

S’il est encore prouvé qu’il a utilisé des substances interdites, le boxeur de 31 ans s’expose à une suspension à vie.