NASCAR: la voiture Trump 2020 hors d’état après 16 tours

Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Le Brickyard 400 d’Indianapolis se déroulait dimanche.

C’était notamment l’entrée en scène de la Trump 2020, une voiture repeinte pour supporter la réélection du président américain sortant.

Le bolide piloté par Corey LaJoie n’a toutefois pas connu une grande course, au sens propre comme au sens figuré.

En effet, le véhicule a été impliqué dans un imposant carambolage après seulement 16 tours. Résultat: la Trump 2020 a subi trop de dégâts pour pouvoir poursuivre la course. Cinq autre voitures ont subi le même sort.

Le bolide aux couleurs du drapeau américain doit normalement participer à huit autres courses.

C’est le pilote Kevin Harvick qui a remporté l’événement de dimanche. Bubba Wallace, dont le nom a beaucoup circulé dans les médias en raison de l’incident du «nœud coulant», a quant à lui terminé en neuvième position.