Le Grand Prix du Canada reporté à l’automne?

Crédit photo - Parc Jean-Drapeau

La saison 2020 de la Formule 1 devrait débuter au début du mois de juillet en Autriche.

Le PDG de la F1 Chase Carey a indiqué via communiqué lundi que la première course de l’année devrait être présentée au Red Bull Ring de Spielberg, du 3 au 5 juillet. Cette première compétition devrait avoir lieu à huis clos.

La Formule 1 souhaite regrouper ses courses en respectant une logique géographique.

Après l’Autriche, la saison devrait se poursuivre dans d’autres villes d’Europe jusqu’au début du mois de septembre. D’ailleurs, l’organisation du Grand Prix de France a annoncé lundi l’annulation de la course prévue pour le 28 juin.

Par la suite, les mois de septembre, octobre et novembre devraient voir les pilotes se rendre en Eurasie, en Asie et en Amérique. La saison prendrait fin en décembre à Bahreïn et Abou Dhabi.

Les dirigeants de la F1 anticipent un total de 15 à 18 courses disputées en 2020. Le calendrier final sera publié aussitôt que possible.

Si les premières courses devraient se disputer sans spectateurs, la F1 espère que les événements de cet automne pourront se dérouler devant un public.

Et Montréal?

Le communiqué de la F1 nous fait comprendre qu’un éventuel Grand Prix du Canada serait présenté cet automne.

Chase Carey parle des mois de septembre à novembre pour l’Eurasie, l’Asie et l’Amérique.

Rien n’indique que ça devrait se passer dans cet ordre spécifique. Si c’était le cas, on peut difficilement imaginer une course sur le Circuit Gilles-Villeneuve en novembre. Il fait généralement assez froid à Montréal à cette période de l’année. De plus, il n’est pas impossible du tout que le sol soit gelé et qu’on ait de la neige.

D’ailleurs, le président du Grand Prix du Canada François Dumontier a déjà spécifié à la F1 que Montréal ne pourrait accueillir une course au-delà de la mi-octobre.