Une victoire pour lancer la saison MLS de l’Impact de Montréal

Soccer
Une victoire pour lancer la saison MLS de l'Impact de Montréal
Crédit photo - Impact Montréal

L’Impact de Montréal défait le Revolution de la Nouvelle-Angleterre par la marque 2 à 1 ce samedi au Stade Olympique pour le compte de la première journée du championnat grâce à des buts de Romell Quioto et Maximiliano Urruti. L’Impact avait encaissé un but rapide à 13e minute par Teal Bundurry.

Ben oui, Maxi

Débuts réussis pour Thierry Henry en MLS après la qualification en quarts de finale la Ligue des Champions CONCACAF. L’Impact de Montréal remonte un déficit de 1-0 pour finalement l’emporter 2-1 devant son public. Quelques jours seulement après le match contre Saprissa, le bleu-blanc-noir a trouvé les ressources pour aller chercher les 3 points sur sa pelouse grâce à un but somptueux de Maxi Urruti. Le premier but marqué par Quioto suite à une déviation de Watermann sur un corner avait remis l’Impact sur de bons rails.

Défense à 5 ou à 3

Une performance collective intéressante de l’Impact de Montréal qui a reconduit pour la 3e fois de suite son système à 5 défenseurs composé de Jorge Corrales, Luis Binks, Joel Waterman, Rod Fanni, Zachary Brault-Guillard. N’allez surtout pas dire à Thierry Henry que c’est une stratégie défensive. En ligne de 3 quand l’Impact attaque, la défense à 5 permet aux latéraux d’être plus libre de soutenir ou d’amorcer les attaques. Comme au match retour face à Saprissa on a énormément vu Zachary Brault-Guillard sur son couloir droit. Le jeune canadien avait du feu dans les jambes, la question demeure sur s’il pourra tenir ce rythme de jeu toute la saison.

L’évaluation des joueurs

Même si le club montréalais a été devancé au chapitre des tirs (16 à 12) c’est une équipe plus en contrôle qui s’est présenté ce samedi 29 février. Pour la première fois de l’année l’Impact s’est retrouvé en possession du ballon (57,4%) contre l’équipe de Bruce Arena. Le progrès se font sentir avec notamment un plus grande volonté de jouer vers l’avant de la part des joueurs montréalais. Cette prise de risque depuis la ligne arrière est nécessaire pour créer les décalages dans le camp de l’adversaire.

« Nous avons montré beaucoup de caractère. C’est un peu dommage que ça nous ait pris un but accordé pour se réveiller et se remettre dans le match, mais nous n’avons jamais abandonné. Nous devions bien défendre et être solide et c’est ce qu’on a fait. Nous avons créé beaucoup d’occasions. J’ai bien aimé comment l’équipe a réagi. » a déclaré Samuel Piette

L’Impact disputera son prochain match le samedi 7 mars prochain, à 15h HE, face au FC Dallas, au Toyota Stadium, à Frisco, au Texas. Ensuite l’Impact affrontera le C.D. Olimpia dans le cadre des quarts de finale de la Ligue des champions de la Concacaf le 10 et 17 mars.

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !