Une défaite frustrante de Montréal sur le terrain de l’Union de Philadelphie

Soccer

Le premier but en carrière d’Amar Sejdić a donné quelques espoirs à Montréal en fin de match mais l’Impact s’incline sur la marque de 2 buts à 1 face à l’Union de Philadelphie qui sécurise sa deuxième place au classement de l’Est.

Sous la pluie battante au Subaru Park, l’Impact de Montréal a fait jeu égal avec Philadelphie dans une configuration en 3-5-2. Mason Toye a connu premier départ avec l’Impact en MLS ce dimanche dans un match contre le 2e de l’Association de l’Est.

Dès les 30 premières secondes, Diop est forcé de faire un arrêt face à Brenden Aaronson alors que la défense montréalaise est pris de vitesse. La situation se reproduira à nouveau à la 38e minute, cette fois pour l’ouverture du score par Philadelphie. L’occupation de l’espace par les défenseurs de l’Impact laisse des trous béants qui sont bien exploités par l’équipe hôte.

Bien que l’on doit donner crédit à Ilsinho pour sa passe entre Corrales et Fanni, il est étonnant de trouver Jamiro Monteiro ainsi que 3 autres joueurs de l’Union dans la surface de réparation. Comme ce fut le cas à de nombreuses reprises cette saison, la défense à 3 de l’Impact a encore une fois été pris au dépourvue. Diop couvre mal son premier poteau et permet à Monteiro d’inscrire son premier but de l’année.

Autre mauvaise habitude de l’Impact de Montréal, le but rapide au retour de la mi-temps. Cette fois c’est Aaronson qui trouve en profondeur le Brésilien Ilsinho, encore lui, qui place Sergio Santos en parfaite position pour battre Diop. Tout juste entré en jeu Santos inscrit son quatrième but de la saison.

Une fois n’est pas coutume, Thierry Henry utilise des changements rapides pour réagir au 2-0. Mason Toye est remplacé par Romell Quioto à la 51e. Le jeune américain n’a pas vraiment pesé sur la rencontre mais a montré quelques flashs intéressants. Bojan moins en jambes que lors des précédentes rencontres est remplacé par Balou qui se met vite en valeur, subissant 3 fautes de la défense de l’Union, le plus haut total pour l’Impact.

Contre toute attente c’est Amar Sejdić qui trouve la faille dans la défense adverse. Après une remise de Quito aux alentours des 40 mètres le jeune canadien y va d’une course en solo et fusille André Blake. L’Impact obtient des chances d’égaliser mais l’Union tient le coup et ressort avec les 3 points. L’Impact reste 8e de la Conférence Est.

« Il faut qu’on apprenne le plus rapidement possible à gérer les moments. On a vu une équipe de Philadelphie qui a seulement joué long. Nous sommes arrivés à revenir à la marque. Nous aurions pu ressortir logiquement avec un match nul. L’équipe n’a pas abandonné », a déclaré Thierry Henry.

« Nous méritions au moins un match nul ce soir. Nous avons eu deux bonnes occasions en deuxième demie. Nous nous sommes compliqué la vie pour obtenir quelque chose de ce match. Ce n’est jamais facile de faire la transition d’une défense à quatre vers une défense à cinq, mais ça fait partie du foot. Une minute tu joues avec quelqu’un, l’autre il y a une blessure ou autre chose. Nous savons comment chaque joueur joue. Je crois que Columbus et Philadelphie étaient deux très bonnes équipes de notre ligue. Aujourd’hui, nous n’étions pas assez bons dans le dernier tiers et dans notre surface »a déclaré Luis Binks.

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !