Un but gag et une défaite fleuve pour l’Impact de Montréal

Soccer
montreal impact lafc
Crédit photo - Globe Mail / AP

L’Impact de Montréal a coulé du côté de Los Angeles face à la meilleure équipe du classement général, le LAFC. Dans un match qui semblait perdu d’avance, le retour au jeu de Piatti donnait un peu d’espoir à l’Impact de Montréal. Cependant c’est plutôt l’absence de Samuel Piette (suspendu pour accumulation de cartons jaunes) qui a eu le plus de conséquences sur une défense désorganisée durant la première demie.

Peu aidé par les circonstances, l’Impact encaisse un but gag alors que le dégagement d’Evan Bush est directement contré dans son but par Christian Ramirez. Carlos Vela, le meilleur pointeur de la ligue, double la mise à la 28e, bien servi à la limite du hors-jeu. Alors que l’Impact se demande ce qui lui arrive c’est Latif Blessing deux minutes plus tard y va de son but, encore une fois à la limite du hors-jeu. À 3-0 les carottes sont cuites et l’Impact de Montréal encaisse un 4e but sur corner dans une ambiance électrique au Banc of California Stadium.

« En première mi-temps, on a concédé le premier but trop rapidement et on a perdu beaucoup trop le ballon, a souligné le défenseur Bacary Sagna. C’est sur nos pertes de balles qu’on se met en danger et au final ça donne un but. J’ai envie de retenir le positif : en deuxième mi-temps, c’était beaucoup mieux dans l’état d’esprit, dans l’utilisation du ballon et on a réussi à mettre deux buts, ce qui n’est pas facile ici. Malgré tout, ce n’est pas suffisant. »

Un but contre son camp provoqué par un centre d’Urruti et un pénalty de Taïder, bien gagné par Anthony Jackson-Hamel, feront gagner la deuxième mi-temps aux montréalais. De quoi donner du baume au coeur aux partisans qui ont vu leur club dominé de la tête au pieds (17 tirs à 9 et 58% de possession pour les locaux).

« On savait ce qu’ils étaient capables de faire. On avait très bien étudié cette équipe, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. On avait un plan de match pour ce soir, mais c’est sûr que quand on encaisse un but très tôt, ça change un petit peu la donne, mais ça n’aurait pas dû la changer autant. Ce qu’on a vu en deuxième mi-temps était beaucoup plus intéressant. »

L’Impact va maintenant enchainer 4 matchs à domicile dont le premier face au New England Revolution mercredi prochain. Billets à gagner ici pour les intéressé.e.s.

***

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !