Shamit Shome présente ses excuses pour avoir jeté le maillot de l’Impact de Montréal

Soccer
shome
Crédit photo - Impact Montréal

Shamit Shome présente ses excuses

L’Impact a connu une déroute historique sur le terrain de Sporting Kansas City. La frustration était palpable alors que rien ne fonctionnait du côté Montréalais. Remplacé par Bayiha à la 54e minute, Shamit Shome a eu un geste d’humeur, au combien détesté par les fans. Il a jeté son maillot au sol. Malheureusement pour lui un jet de maillot signifie souvent la fin d’une relation entre le club et le joueur. Le natif d’Edmonton a vite réalisé son erreur et a posté un message d’excuses par l’intermédiaire de son compte Twitter. Des excuses rapidement acceptée par la communauté montréalaise. Il faut dire que dans le marasme collectif d’hier soir, il sera mal avenu de cibler un joueur.

L’évaluation du match de l’Impact de Montréal 

« On a tous fait beaucoup trop d’erreurs, beaucoup trop, a dit l’entraîneur-chef Rémi Garde. Notre adversaire a fait une démonstration de simplicité dans le jeu collectif, mais nous avons répondu avec trop d’erreurs individuelles. C’est collectivement qu’il fallait répondre. Ce match fait très mal, mais il faut tourner la page et tirer les enseignements en vue des prochains matchs. »

« Si on avait pu retrouver le vestiaire avec un retard de 1-0, on aurait pu se regrouper, a mentionné le vétéran gardien Evan Bush. Mais les deux buts avant la mi-temps ont montré notre manque de discipline. On a essayé de marquer tout de suite le but qu’on pensait qu’il nous fallait. On doit être beaucoup plus intelligents que ça, surtout quand il nous manque des éléments importants. »

 

Harry Novillo sera sanctionné par l’Impact

Le milieu français n’était pas sur le terrain contre Sporting KC pour avoir oublié son passeport. Son absence a forcé Rémi Garde a revoir ses plans et est forcément l’une des multiples raisons de la défaite.

Bonne fête Ballou

Bonne fête à Ballou Jean-Yves Tabla. La pépite montréalaise vendu 1 million au FC Barcelone l’an passé vient d’avoir 20 ans. Entre voeu pieu et logique sportive le milieu offensif aujourd’hui à l’Albacete Balompié est souvent mentionné dans des rumeurs de retour au club.

Evan Bush se met au français

Belle histoire dans la Presse alors que nous apprenons que le gardien de l’Impact de Montréal s’est mis à l’apprentissage du français. Pour sa famille, pour ses coéquipiers, pour sa ville d’adoption, Evan Bush de poursuivre des leçons. Le plus ancien joueur en activité de l’Impact de Montréal (2011) a signé un contrat de 3 ans cet hiver après une année 2018 étincelante. Meilleur gardien de la MLS selon l’index Audi, Evan Bush a terminé au troisième rang avec 10 blanchissages et deuxième avec 184 tirs reçus. À 33 ans c’est tout un défi que se lance le gardien de Montréal. Si dans le football européen, il est très commun de voir les athlètes apprennent la langue de leur pays d’accueil, les athlètes de passage à Montréal apprenant le français se font rare.

À lire: Les leçons de Français d’Evan Bush