Premier but de Samuel Piette en MLS !

Soccer
samuel piette

La victoire 4-2 de l’Impact de Montréal contre le Whitecaps de Vancouver ce dimanche au BC Place Stadium permet à Montréal de garder toutes ses chances de remporter le mini-championnat canadien.

Avec ce résultat favorable, et notamment les 4 buts inscrits à l’extérieur, il suffit d’une victoire à l’Impact de Montréal mercredi prochain face à ce même Vancouver pour être l’équipe canadienne de la MLS qui affrontera le vainqueur du tournoi de la Première Ligue Canadienne.

Le vainqueur de cette finale obtiendra une place dans la prochaine Ligue des Champions CONCACAF.

Piette, un nouveau départ

L’arrivée de Victor Wanyama a changé la donné pour l’international canadien. Alors que la question se posait de la cohabitation des deux joueurs au profil similaire de sentinelle – qui aime tant jouer seul devant leur défense centrale – l’entraineur de l’Impact Thierry Henry a plutôt choisi de confier de nouvelles responsabilités à Samuel Piette.

L’habituel milieu défensif s’est mué en milieu relayeur. Dans un rôle longtemps incarné par Patrice Bernier, Samuel Piette a dû forcer sa nature en prenant plus activement part à la construction offensive de l’Impact.

Bien que son précédent rôle ne l’exigeait pas, les meilleurs milieux défensifs du monde ont la capacité de projeter le jeu vers l’avant, par la passe ou par la course, ce que Samuel Piette faisait très peu lorsqu’on observait ses statistiques détaillées.

Le changement de fonction a donc été accompagné par du scepticisme ce qui n’a pas refroidi l’international canadien, bien au contraire.

« Ça fait beaucoup de bien de marquer mon premier but en MLS dans une cause gagnante. Ç’a été une belle soirée pour moi, mais surtout pour l’équipe. Dans un rôle plus offensif, tu dois essayer de produire. C’est un rôle dans lequel je deviens plus confortable et avec des joueurs de qualité autour de moi, c’est facile de briller » indique Samuel Piette après la rencontre.

Depuis le tournoi de Floride, le natif de Repentigny monte en puissance, offrant plusieurs passes clés à ses coéquipiers (de 0.5 passes clés à 0.8 cette saison) et multipliant les frappes (de 0.5 tirs par match à 0.9 cette saison).

« Samuel est à l’aise dans ce rôle depuis un bon moment. Il se retrouve dans de bonnes situations. Je savais que ça allait venir éventuellement » déclare Thierry Henry après la rencontre.

Évidemment ces nouvelles fonctions plus proche du but adverse s’accompagne d’une prise de risque synonyme de plus de déchets dans le jeu de passes, Piette atteignait 87.5 % de fois sa cible en 2018 contre 80.2 % cette saison.

De plus, le « numéro 6 » montréalais continue d’exercer un précieux travail à la récupération du ballon, sur le flanc droit, permettant à Zachary Brault-Guillard de contribuer offensivement. Si le latéral droit montréalais connait sa meilleure saison au club, la présence de Samuel Piette à ses côtés n’y est pas étrangère.

Ce premier but en carrière à son 79e match en MLS n’a pas manqué de susciter bon nombre de réactions. D’une part par sa qualité intrinsèque, alors que le joueur de l’Impact qui a surgi au premier poteau pour reprendre le centre de Taïder et d’autre part car le but de Piette vient récompenser sa résilience au service du collectif montréalais depuis son arrivée à l’été 2017.