MLS – Montréal s’offre une victoire sur le terrain du leader

Soccer
impact de montreal
Crédit photo - Impact de Montréal

L’Impact fait tomber le Crew de Columbus (9V-3D-4N) au Mapfre Stadium grâce à des buts de Lassi Lappalainen et Bojan Krkic. Le leader de la Conférence Est concède sa première défaite à domicile. L’Impact remonte à la 8e place du classement derrière le New York RB et New England.

Après son match nul contre Chicago (2-2), l’Impact avait une grosse commande en Ohio contre le Crew de Columbus.

« Nous avons beaucoup subi en deuxième mi-temps, mais nous avons été solides défensivement. Une grosse mention pour Jorge Corrales qui revient d’une blessure avec une grosse performance. Ça fait du bien de gagner ce match-là contre l’une des meilleures équipes de la ligue. Nous ne nous sommes pas mis de pression. Nous voulions nous rattraper avec la manière», a déclaré Zachary Brault Guillard.

Malgré l’absence de Lucas Zelarayan et Darlington Nagbe, le Crew a largement dominé la possession du ballon.C’est pourtant l’Impact qui se créée les occasions les plus nettes de la première demie. Amar Sejdic trouve le poteau d’Andrew Tarbell à la 2e minute et Lassi Lappalainen ouvre la marque à la 24e minute suite à une frappe de Bojan.

Une action qui n’est pas sans rappeler son but à Chicago, où le Finlandais suit bien la frappe de l’Espagnol pour inscrire le but égalisateur.

« Je crois que nous avons montré que nous pouvions nous battre malgré les embuches. Battre Columbus montre à quel point nous travaillons fort. Pour Clément Diop, lorsqu’il a dû faire les arrêts ce soir, il les a faits. Lorsque nous embarquons sur le terrain, nous pensons à ce que nous avons dû traverser comme difficultés et ça nous donne l’énergie d’être plus forts. Nous sommes en confiance, mais nous ne voulons pas avoir un surplus de confiance non plus. Nous allons nous battre pour chaque point. Nous connaissons la qualité que Bojan nous apporte. Il sait aussi ce qu’il peut amener à l’équipe. Il a démontré qu’il pouvait être de retour à son meilleur niveau lors des derniers matchs », a déclaré Victor Wanyama.


Après ce but, l’Impact s’effondre complètement et l’équipe de Caleb Porter accentue sa domination du ballon, d’occasions créées et de duel remportés. C’est en toute logique que Gyasi Zardes trompe la vigilance de Clément Diop sur un centre de Milton Valenzuela. L’américain inscrit son 10e but de l’année.

Le tournant du match intervient à la 72e minute lorsque la VAR accorde un pénalty à l’Impact de Montréal pour la faute sur Bojan. Le Catalan convertit lui-même le pénalty et offre les 3 points de la victoire à l’Impact contre l’une des meilleures équipes de la MLS.


« Une victoire est une victoire et là c’était contre le premier du championnat. J’avais dit que ça allait être un match difficile et ç’a été un match difficile. Mais c’est une belle victoire. Nous avons encore joué sans Saphir Taïder et sans Romell Quioto, mais Bojan remonte en puissance et Amar Sejdic a fait un grand match. Nous sommes dans une situation où à chaque match nous avons l’impression de jouer à l’extérieur. Ça fait du bien au moral. Clément Diop a bien répondu, mais l’équipe a aussi bien répondu. Il faut garder les pieds sur terre et continuer de travailler. Mais on doit continuer de trouver des façons de gagner les matchs. Nous avons trouvé le moyen de les déranger aujourd’hui, il faut continuer », a déclaré Thierry Henry.

L’Impact affrontera l’Union de Philadelphie ce dimanche en Pennsylvanie.

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !