MLS – L’Impact de Montréal qualifié pour les séries de la MLS avec une victoire contre D.C. United (3-2)

Soccer
impact montreal qualifie series mls
Crédit photo - Impact de Montréal

Pour la première fois en 3 saisons, l’Impact de Montréal se qualifie pour les séries éliminatoires de la MLS grâce à une victoire face au D.C. United ce dimanche après-midi, au Audi Field.

Neuvième au classement de la conférence de l’Est, la troupe de Thierry Henry jouait sa survie contre D.C. United dans la journée décisive de la Major League Soccer.

Le coach de l’Impact opte pour une défense à 4, sans Luis Binks, et décide même de titulariser Jackson-Hamel en pointe de l’attaque. Il s’agit seulement d’un deuxième départ cette année pour l’attaquant québécois. L’Impact connait tout de même un début de match catastrophique, subissant les attaques de toute part.

Clément Diop concède un premier but de Donovan Pines sur une passe de Julian Gressel. Sur un corner, à la 8e minute la défense montréalaise, Pines s’élève et bat tout le monde pour ouvrir le score.

Montréal finit par rentrer dans le match et s’accapare un peu plus du ballon. Le Bleu-Blanc-Noir trouve une réponse décisive par l’intermédiaire de Bojan. Suite à un excellent travail de Quioto, l’attaquant espagnol hérite du ballon au second poteau. Il n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide de Bill Hamid pour son 4e de la saison.

« Nous savions que nous avions besoin d’un but. Nous avons cru en nous. Nous avons une bonne équipe avec de bons joueurs et du bon personnel. Ç’a été difficile et je ne sais pas si les gens réalisent ce qu’a dû traverser cette équipe lors des deux derniers mois. Cette équipe mérite d’accéder aux séries éliminatoires. Je me sens bien et j’aime jouer. Et maintenant, je suis content d’accéder aux séries éliminatoires de la MLS. L’entraîneur croit en ses joueurs et nous avons confiance en notre groupe. Je suis content pour Mason aujourd’hui avec sa passe décisive. Ce n’est pas facile quand tu rejoins une nouvelle équipe. Aujourd’hui il est entré et a fait un bon travail » a dit Bojan en conférence de presse.

À la 30e minute c’est Quioto qui passe proche de marquer une seconde fois, cette fois c’est Bojan qui est à la passe. On pense alors que l’Impact va asséner le K-O à son adversaire.

Mais l’Impact continue d’être friable sur les situations aériennes. Sur un autre coup de pied arrêté, c’est Ola Kamara qui marque un second but pour l’équipe de la capitale à la 33e minute.

En fin de première demie, une action litigieuse survient dans la surface de réparation de D.C. United mais l’arbitre n’accorde pas de pénalty à Jackson-Hamel. Pourtant à la reprise l’on voit bien le joueur de D.C. accrocher le pied de l’attaquant de l’Impact. Même l’assistance vidéo ne viendra pas aider l’Impact et Montréal retourne aux vestiaires mené au score.

« À la mi-temps, je leur ai dit qu’on avait produit du jeu. Qu’il fallait continuer de frapper et de créer. Nous avons été récompensés sur un but de Victor Wanyama qui nous a libérés. J’aimerais aussi tirer un coup de chapeau à cette équipe de D.C. United qui revient de loin. C’était le dernier match pour pouvoir passer en séries éliminatoires et les deux équipes voulaient un knock-out. Nous avons pu revenir en deuxième demie et nous nous sommes battus. Est-ce qu’on aurait pu se qualifier avant ? Oui. Mais on l’a fait l’a contre une équipe qui joue bien et on s’est battu. Je suis satisfait de tout le monde » a déclaré Thierry Henry.

Cette saison jamais l’Impact ne l’a emporté lorsqu’ils ont tiré de l’arrière en première demie. Mais l’Impact affiche un visage conquérant alors que les équipes vont à l’assaut des butss adverses.

Dans ce bras de fer c’est l’Impact qui finit par prendre le dessus. Tout d’abord grâce à Victor Wanyama, à la 73e minute. Le joueur désigné délivre un gros coup de tête qui se loge dans la lucarne de Bill Hamid. Il s’agit de son deuxième but de l’année pour le milieu relayeur.

Romell Quioto enfonce le clou avec un but à la 87e sur un service de Mason Toye. L’attaquant hondurien qui connait une bonne saison avec l’Impact était particulièrement fier de cette victoire.

« Je suis content de la qualification en séries éliminatoires. Je suis fier du groupe et du club. Nous nous sommes battus comme une équipe pour atteindre l’objectif que nous nous étions fixé dès le début. Je suis triste avec ce qui se passe dans mon pays et je prie Dieu pour les gens là-bas. Je veux remercier mes coéquipiers et le personnel de l’équipe qui m’a beaucoup soutenu avec ce qui se passe dans mon pays et depuis que j’ai rejoint le club. C’est important pour moi de représenter mon pays, spécialement dans un moment comme celui-là. Je croyais que j’allais marquer ce but pour mon équipe et pour mon pays » a t-il dit en conférence de presse.

Leur premier match en séries sera contre le New England Revolution, dans un face-à-face de barrage le vendredi 20 novembre. L’heure et l’endroit restent à être confirmés.

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !