L’Impact de Montréal manque à l’appel

Soccer
impact montreal covid19

Les Whitecaps de Vancouver sont retournés à leur tour rentrés à l’entrainement suivant l’exemple de leurs homologues du Toronto FC. Les joueurs s’entraînent individuellement dans les les installations du club après avoir reçu l’approbation des autorités provinciales de la Colombie-Britannique. Du côté des Whitecaps les séances se font avec un maximum de 8 joueurs pour respecter les mesures de distanciation physique en vigueur.

La Direction régionale de la santé publique de Montréal a refusé la demande de l’Impact d’accéder au Centre Nutrilait tel que rapporté par le Journal de Montréal la semaine passée. Cette décision fait de l’Impact le seul club canadien à travers la Major League Soccer (MLS) à ne pouvoir offrir un lieu d’entraînement à ses athlètes. Les installations sportives du club montréalais sont fermées depuis le 12 mars dernier. Malgré les directives de la MLS autorisant les entraînements individuels sur une base volontaire aux terrains d’entraînement des clubs, selon un protocole sécuritaire très stricte,

Ces mesures provoquent des situations fâcheuses pour le club de montréalais alors qu’on a vu plusieurs joueurs jouer au soccer sur les terrains de la Ville ou encore le cas de Steven Saba . Le milieu de terrain a subi une fracture du pied gauche et sera absent de 8 à 12 semaines. L’international haïtien s’est blessé en courant dans la rue, près de son domicile à Montréal.

La MLS est devenue le premier circuit nord-américain à permettre à ses joueurs de reprendre le chemin des entraînements. Très rapidement le Sporting de Kansas City et les 3 clubs floridiens l’Orlando City SC, l’Atlanta United FC et l’Inter Miami FC ont accueillis leurs athlètes dans leurs installations. L’Impact de Montréal est l’un des six clubs de la ligue à ne pas avoir obtenu l’autorisation de la Santé publique pour reprendre l’entraînement.

« On est surpris de la décision de la santé publique, surtout parce qu’on propose un lieu d’entraînement pour la remise en forme des joueurs selon un protocole qui rend le Centre Nutrilait vraiment plus sanitaire et sécuritaire que les espaces publics de la ville », a indiqué le club dans une déclaration envoyée au Journal.

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !