Impact : Un sublime but de Taider dans la défaite contre CD Olimpia

Soccer
taider but olimpia montreal
Crédit photo - Impact Montréal

L’Impact de Montréal subit sa première défaite de la saison lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions CONCACAF  contre l’équipe hondurienne du CD Olimpia, 2 buts à 1, ce mardi 10 mars au Stade Olympique.

Sans Bojan, avec Wanyama

C’est une équipe de Montréal sans Bojan qui s’est présenté face aux visiteurs honduriens. Le milieu offensif espagnol souffre encore de sa lésion musculaire qui l’avait écarté du match nul contre le FC Dallas samedi dernier. L’Impact pouvait néanmoins compter sur son nouveau joueur désigné Victor Wanyama. L’international kenyan a occupé le milieu montréalais en compagnie de Samuel Piette tandis que Saphir Taider jouait dans un inhabituel rôle de numéro 10. 

L’Impact évolue dans dispositif en 5-3-2 avec les habituels Binks/Fanni/Watermann/Brault-Guillard/Corrales. L’Impact bénéficie de la possession, bien qu’il ne se passe pas grand-chose sur le terrain. De leur côté le tandem offensif Quioto et Urruti a de la misère à se faire valoir. Et c’est contre le cours du jeu à la 14e minute que Montréal se fait surprendre une première fois. 

Bengtson qui se balade au beau milieu des centraux montréalais remporte son duel face à Clément Diop. Cette action faisait suite à une longue séquence de pause durant laquelle Menjivar, le gardien titulaire est sorti sur blessure. 

Et à la 40e minute de jeu à la suite d’un coup de pied arrêté, sur une contre-attaque éclaire, Benguché dépose Zachary Brault-Guillard avant de battre Clément Diop.

Une atmosphère de feu

La seconde mi-temps de l’Impact part sur les chapeaux de roue alors que Taider inscrit un sublime but d’une reprise de volée du gauche. L’International algérien avait reçu des consignes de Thierry Henry de plus tirer au but, ce qu’il a fait dès sa première touche à la 46e minute de jeu.

L’entrée de Orji Okwonkwo pour Brault-Guillard et le passage dans un système en 4-3-3 remet l’équipe sur de bons rails alors que l’équipe du CD Olimpia est acculée dans sa moitié de terrain. 

Il n’en faut pas plus pour que le stade s’enflamme et offre une ambiance électrique de soirée de Ligue des Champions. Jackson-Hamel et Ballou Tabla, eux aussi rentrés en cours de jeu, créent de nombreuses occasions. Cependant, ce ne sera pas assez pour que l’Impact de Montréal revienne au tableau d’affichage.

« Il faut bien jouer pendant 90 minutes. On est en train d’apprendre, on essaie de progresser et il faut maintenant faire ça pendant deux mi-temps. Quand tu essaies de revenir au score, c’est un défi vraiment différent. Tout le monde se projette vers l’avant et tout va plus vite. Nous nous sommes créé des occasions très claires. Il faut maintenant faire comme on a fait en deuxième mi-temps et essayer d’être plus entreprenant. C’est à nous de montrer qu’on peut passer là-bas et se qualifier. » La troupe de Thierry Henry subit ainsi sa première défaite de la saison. Le match retour sera disputé le mardi 17 mars, à 20h HAE, à l’Estadio Olimpico Metropolitano, à San Pedro Sula, au Honduras.

Le tournant du match

Alors que l’Impact met une énorme pression sur CD Olimpia un centre parfait d’Orji Okwonkwo trouve Jackson-Hamel. La tête de l’attaquant québécois échoue sur la main d’un défenseur hondurien. L’arbitre central siffle un pénalty, mais après consultation avec son arbitre assistant, il revient sur sa décision et décide finalement d’accorder un corner. Incompréhension totale de la situation alors que la main semblait parfaitement évidente. 

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !