Finir les ligues ou y mettre un terme ?

Soccer
uefa

Lors d’une réunion téléphonique avec les 55 fédérations membres l’UEFA a émis une « forte recommandation » en vue d’achever les compétitions nationales suspendues à cause du coronavirus. Les compétitions de football sont suspendues dans l’immense majorité des pays d’Europe depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19.

 « Il y a une forte recommandation pour achever les compétitions nationales mais certains cas spéciaux seront étudiés une fois que les lignes directrices concernant la participation aux coupes européennes seront développées, si des championnats devaient être arrêtés« , a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Le spectre de la saison blanche comme cela a été décidé aux Pays-Bas, sans champion désigné, plane sur l’Europe alors que chaque pays dépend des mesures des gouvernements et que le confinement n’est pas vécu de la même manière d’un pays à l’autre.

L’UEFA a annoncé aux associations membres qu’elles avaient jusqu’au 25 mai prochain pour statuer sur la reprise, ou non, de leurs ligues. Les fédérations partagent donc leurs réflexions avec l’UEFA et la FIFA pour harmoniser autant que possible la reprise du football professionnel.

De plus, l’instance européenne a confirmé qu’en cas d’annulations des ligues, ce serait les résultats sportifs de la saison en cours qui seront privilégié et non le classement UEFA, qui lui intègre les résultats des saisons précédentes.

Les dates en Europe

L’Allemagne serait en pôle position pour redémarrer dès le 9 mai avec des matchs sans spectateurs en tribunes mais avec des mesures d’hygiène strictes pour les joueurs. La Ligue allemande de football (DFL) promet, entre autres, que les joueurs et membres du staff seraient testés tous les trois jours.  Il faut savoir que si la Bundesliga termine les 9 dernières journées de son championnat avant le 30 juin le versement de droits télévisés d’une valeur estimée à environ 300 millions d’euros sera débloqué.

Dans la même veine le ministre espagnol de la Culture et des Sports José Manuel Rodríguez Uribes a d’ores et déjà déclaré « Tout dépendra (du ministère) de la Santé (…) C’est la Santé qui déterminera le chemin à suivre. Les clubs de Liga espèrent un retour à l’entraînement à partir du 4 mai.

La reprise du championnat est envisagée le 8 juin en Angleterre alors qu’il reste 92 matches à jouer pour le compte de la saison actuelle de première division anglaise. Dans ce scénario la saison terminerait le 27 juillet. La Premier League envisage de jouer à huis clos et dans dans stades présélectionnés.

En Pologne, la ligue de soccer devrait reprendre le 29 mai, là aussi en l’absence de public, a annoncé le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

En France, le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé, mardi 28 avril, que « la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra[it] pas reprendre ». La Ligue de football professionnel va donc statuer en mai pour déterminer les titres, les promotions, les relégations , ainsi que les clubs qualifiés pour les compétitions européennes.

La VAR

Selon les informations du média français RMC, le prochain comité exécutif de l’UEFA émettra une forte recommandation pour suspendre l’usage de l’arbitrage par assistance vidéo pour la reprise de la Ligue des champions.

Si la solution des matchs à huis clos semble être la voie vers des fins de championnat accélérées, l’absence de spectateurs n’est pas le seul défi que pose la reprise du soccer. Omniprésente dans le soccer désormais, la VAR ne répond pas aux conditions de la distanciation sociale. En effet, dans la plupart des stades, dans la régie où les assistants analysent les actions litigieuses, il n’est pas possible pour le corps arbitral d’un minimum d’un mètre entre les assistants arbitres. 

***

Encore plus de contenu soccer

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial sur la plateforme kanfootballclub.com, et procure-toi un chandail Trop de Poutine !