Cinq joueurs du Nashville SC ont été testés positifs au COVID-19

Soccer
Embed from Getty Images

La MLS n’est vraiment pas épargnée par le COVID-19 et cela commence à devenir très problématique pour la ligue et les franchises.

En effet, la MLS a déjà annoncé ce samedi qu’elle reportait le match prévu au 9 juillet entre les Whitecaps de Vancouver et le FC Dallas. En effet, la franchise du Texas a neuf joueurs qui ont été testés positifs au COVID-19 tandis que la franchise de la Colombie-Britannique en a eu deux. Cependant ce match risque de ne pas être le seul à être reporté.

Aujourd’hui, on a appris que cinq joueurs du Nashville SC ont été testés positifs au COVID-19. Le club est arrivé dans la bulle d’Orlando ce vendredi. Comme l’indique le journaliste Sam Stejskal, Nashville doit jouer contre le Fire de Chicago ce mercredi et la franchise du Tennessee n’a pas pu s’entraîner depuis mardi dernier. La ligue va sûrement donc devoir reporter aussi ce match.

Autre club qui rencontre quelques difficultés, le Toronto FC. Le club canadien a annoncé hier qu’il n’avait pas pu voyager à Orlando ce samedi car un joueur du club avait reporté des symptômes du COVID-19 auprès des médecins de l’équipe. L’ensemble des joueurs ainsi que le staff ont donc dû subir de nouveaux tests. Le club de Toronto a annoncé qu’il ne se rendra à Orlando que lorsque les résultats des tests seront reçus. Toronto doit affronter DC United ce vendredi et là aussi, ce match risque d’être reporté.

Ce dimanche, ce sont les Rapids du Colorado qui ont annoncé qu’ils n’avaient pas pu voyager à Orlando car un joueur et un membre du staff ont été testés positifs au COVID-19. Le club essayera de se rendre en Floride ce mardi.

Diego Rubio, joueur des Rapids, a d’ailleurs critiqué ouvertement la gestion et l’organisation sur place en citant l’expérience d’un joueur (anonyme) qui est déjà sur place.