Aston Villa est l’histoire du début de saison dans la EPL

Embed from Getty Images

Cet article est propulsé par DAZN, qui offre plus de football en direct que quiconque.

Avec quatre matchs sur 38 de disputés dans la Premier League, on commence à voir certaines tendances ressortir. Bien évidemment, la saison est très longue, donc ça ne veut pas dire que ces tendances vont durer toute la saison, mais c’est difficile de passer sous silence l’excellence d’Aston Villa jusqu’à maintenant.

Il faut se rappeler qu’Aston Villa a fini la dernière saison de la Premier League au dernier rang leur permettant de rester au meilleur niveau. Ils ont eu cet échelon par un petit point et ils en profitent clairement.

Même s’ils n’ont joué que trois matchs contrairement aux quatre de la majorité de la ligue, ils ont le meilleur différentiel de buts à +9. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que ce différentiel de buts d’Aston Villa a été bâti avec une victoire de 7-2 contre les champions en titre, Liverpool. C’est leur seule défaite depuis le début de la saison.

C’est aussi bon de mentionner que ces deux buts marqués ont été les seuls accordés par Aston Villa depuis le début de la saison. C’est donc une défense extrêmement solide qui les propulse dans le haut du classement.

Avec une production de sept buts, leur attaque n’est pas piquée des vers non plus et ça fait en sorte qu’ils ont deux joueurs dans le top 20 des buteurs de la Premier League; Jack Grealish et Ollie Watkins avec trois buts chacun.

Si leur victoire contre Liverpool est un signe de ce qu’ils peuvent vraiment faire, Aston Villa sera certainement à surveiller cette saison. On le saura rapidement puisque leurs deux prochains matchs sont contre d’autres clubs qui ont surpris depuis le début de la Premier League; Leicester City (troisième au classement) et Leeds United.

Leeds United surprend

D’ailleurs, il faut parler de Leeds United, qui est de retour en Premier League pour la première fois depuis 2004 et qui ne veulent pas jouer les touristes.

Leur seule défaite est venue contre Liverpool, qui a eu besoin d’un penalty à la 88e minute pour finalement battre Leeds United. Par la suite, ils ont battu Fulham et Sheffield avant de faire un match nul de 1-1 contre un Manchester City qui a des grosses ambitions européennes.

Ce qui est intéressant pour Leeds United, c’est qu’ils semblent en mesure de disputer toute sorte de matchs. Leurs deux premiers se sont soldés au score de 4-3, mais par la suite, ils ont gagné 1-0 avant de jouer un nul de 1-1 contre City.

Ça leur fait autant de points au classement en quatre matchs que Chelsea, que je voyais comme possible candidat au titre, Tottenham et Newcastle. Ces clubs sont tout juste à l’extérieur des places européennes, ce qui est incroyable pour un club qui vient tout juste d’arriver en Premier League.

Bien évidemment, c’est encore tôt dans la saison, mais ça mérite d’être souligné, surtout quand on voit que leur calendrier est loin d’avoir été le plus facile et qu’ils sont visiblement en mesure d’embêter les puissances du football anglais.

Ça va mal à Manchester

Parlant du fait qu’on est tôt dans la saison, c’est une rengaine qu’on doit entendre souvent ces temps-ci à Manchester où les deux clubs connaissent un début de campagne très frustrant. Les deux formations sont plus près de la relégation que des places européennes, ce qui ne peut pas durer trop longtemps.

Manchester United est dans la position la plus précaire avec une fiche de 1-2 et une 16e position. En plus, le calendrier qui s’en vient n’est pas idéal avec des matchs contre Newcastle, Chelsea, Arsenal et Everton en plus de leurs trois premiers matchs de groupe dans la Ligue des champions. S’ils réussissent à en sortir, leur saison sera repartie du bon pied, mais il y a un gros potentiel d’implosion dans cette équipe.

On l’a vu contre Tottenham en fin de semaine dernière avec une défaite de 6-1, le seul but étant venu sur un penalty. D’ailleurs, leur seule victoire a été obtenue grâce à un penalty à la 100e minute de jeu et on aurait pu s’attendre à une victoire plus décisive que 3-2 contre Brighton. S’ils continuent à jouer comme ça, il y aura de gros changements de leur côté.

C’est une bonne nouvelle pour Manchester City, qui peut passer un peu plus sous le radar même si leur performance n’est guère plus impressionnante. Ils sont au 14e rang avec une fiche de 1-1-1 ayant notamment été victime de Leeds United. Leur défaite de 5-2 contre Leicester City a aussi été assez décisive pour causer des inquiétudes.

Comme United, c’est le calendrier européen qui commence sous peu pour City, ce qui compliquera encore plus la tache. C’est sans parler du fait qu’ils ont Arsenal et Liverpool comme adversaires dans les quatre prochaines semaines.

La meilleure nouvelle pour les deux clubs, c’est qu’ils ont encore 35 matchs devant eux pour replacer la situation. La mauvaise, c’est que ce ne sera pas nécessairement facile avec leurs ambitions européennes et les clubs de bas de tableau qui commencent la saison en force.