Après son but, Alejandro Bedoya envoie un message contre les armes à feu

Soccer

Le plus récent weekend a été marqué par une (autre) horrible tragédie aux États-Unis. 20 personnes ont été tuées dans une fusillade survenue dans un centre commercial de la ville d’El Paso, au Texas. Une vingtaine d’autres ont été blessées. Un suspect a été arrêté et une enquête policière est en cours pour faire la lumière sur cet événement. Certains médias avancent que le tireur aurait posé son geste pour des motifs hispanophobes.

Cet autre triste épisode de violence en sol américain s’est produit samedi matin. Et comme si ce n’était pas suffisamment triste, une douzaine d’heures plus tard, une autre fusillade a éclaté, cette fois en Ohio. Celle-ci a fait 9 morts et près de 30 blessés.

 

Lr cri du coeur d’Alejandro Bedoya

Dimanche, l’Union de Philadelphie affrontait le D.C. United à Washington. Le match n’était vieux seulement que d’un peu plus de trois minutes lorsque Alejandro Bedoya a donné les devants 1-0 à Philadelphie. Juste après avoir marqué, l’Américain d’origine colombienne a couru jusqu’au micro et a envoyé un message très clair au gouvernement des États-Unis. Il a simplement dit : «Congress, do something now. End gun violence. Let’s go!» (Membres du Congrès, agissez maintenant. Mettez fin à la violence par armes à feu. Allez !)

Il faut ajouter que le joueur de 32 ans a grandi en Floride, tout près de Parkland, où 17 adolescents ont été tués lors d’une fusillade dans une école secondaire en 2018. À l’époque, il avait d’ailleurs envoyé un message de soutien aux familles des victimes.

Et hier, après la victoire de 5-1 des siens, Bedoya a précisé sa pensée après son court séjour au micro. Il affirme ne pas pouvoir regarder ce genre de drame se produire et ne rien faire. Avant d’être un athlète, il se considère d’abord comme un être vivant.

Mais le joueur de l’Union n’a pas seulement critiqué l’inaction du gouvernement. En effet Alejandro Bedoya a également proposé une série de mesures qui pourraient aider à réduire le nombre de fusillades aux États-Unis.