Allégations de racisme envers le propriétaire du Real Salt Lake

Soccer
Crédit photo - CBS Sports

Le propriétaire du Real Salt Lake Dell Loy Hansen est dans l’eau chaude.

The Athletic a rapporté jeudi que l’homme d’affaires était la cible d’allégation de racisme.

Un ancien recruteur noir du Real Salt Lake, Andy Williams, a qualifié Dell Loy Hansen de f****** raciste. Monsieur Williams affirme que le propriétaire a dit le mot en N à au moins deux reprises en parlant au responsable de l’équipement du Real Salt Lake.

Il aurait également utilisé le mot « lynch » en présence de Kellyn Acosta, un milieu de terrain afro-américain qui évoluait alors pour le FC Dallas. L’agent du joueur a d’ailleurs affirmé avoir été témoin de cet incident.

Selon une autre source, le propriétaire du Real Salt Lake aurait tenu des propos racistes lors de négociations avec le joueur slovaque Albert Rusnak et son agent Aidy Ward.

Ironiquement, avant la publication de ces allégations, Dell Loy Hansen s’est plaint du boycott des joueurs de sa propre équipe. Le propriétaire a déclaré sur les ondes d’une radio de Salt Lake City que ce boycott est, pour lui, profondément irrespectueux.

Réactions

À la suite de l’article de The Athletic, l’Association des joueurs de la MLS a réclamé à la MLS la suspension de M. Hansen. Peu de temps après, la ligue a émis une courte déclaration dans laquelle elle promet de tenir rapidement une enquête sur ces allégations.

L’homme d’affaires est également propriétaire des Royals de l’Utah, dans la National Women’s Soccer League. L’Association des joueuses a elle aussi exigé que des actions soient prises en lien avec les allégations pesant contre Dell Loy Hansen.