Winnipeg, une destination possible pour Panarin?

Rumeurs
Embed from Getty Images

Plus on approche de la date limite des échanges, plus la situation s’éclaircit. Les Prédateurs semblent être les favoris pour Matt Duchene, ce qui va forcer les Jets à répliquer puisqu’il s’agit de leurs gros rivaux dans la division Centrale, mais aussi dans la conférence. Mark Stone serait évidemment la réplique logique puisque c’est l’autre grosse pièce des Sénateurs et qu’il vient du coin, donc c’est possible qu’il puisse rester à long terme.

Le problème, c’est que les Sénateurs ne semblent pas trop pressés de le rendre disponible sur le marché des transactions. Ils lui auraient fait une offre d’environ 50 M$ pour cinq ans qui le forcerait à réfléchir, mais le temps commence à manquer. D’ailleurs, certaines équipes ont commencé à pivoter vers leur plan B en attendant les Sens selon Pierre LeBrun.

Dans le cas des Jets, le plan B pourrait être assez massif, du moins si l’on se fie à Aaron Portzline, qui est la source en la matière lorsqu’on parle des Blue Jackets. Selon le journaliste de Columbus, il faut s’attendre à ce que les Jets poussent fort pour Panarin si jamais les Prédateurs mettent la main sur Duchene. Il a ajouté que Jack Roslovic, qui vient justement de Columbus, pourrait faire partie du retour même si les Jets ne semblent pas vouloir trop s’en défaire.

C’est une information intéressante puisque pendant que ça bouge du côté de Duchene, c’est plutôt tranquille pour Panarin. Les dernières rumeurs mentionnaient que Kekalainen était patient de ce côté et qu’il savait un peu ce que les équipes offraient, mais que ça ne le faisait pas tomber en bas de sa chaise.

On sait que les Jackets voudraient ajouter après avoir vendu Panarin (Kevin Hayes?), donc ils vont vouloir le vendre à un prix de fou et des Jets motivés après l’arrivée de Duchene chez leurs rivaux pourraient surpayer. En plus, l’attaquant russe n’a pas de clause de non-échange pour compliquer cette transaction.