William Nylander veut éviter le contrat de transition

Embed from Getty Images

Maintenant que les séances d’arbitrage sont presque terminées, l’attention des analystes et des fans de la LNH va se tourner vers les agents libres avec restriction toujours sans contrat parce qu’ils n’avaient pas le droit à l’arbitrage. Dans cette catégorie, William Nylander des Maple Leafs de Toronto est probablement le plus gros nom.

Il ne faut pas se surprendre de cette situation puisque leur DG, Kyle Dubas, avait dit publiquement que ça allait prendre plus de temps que les fans aimeraient, mais plus on se rapproche du camp d’entraînement, plus les partisans vont devenir nerveux. Au moins, Nylander les a rassuré un peu hier en disant aux journalistes qu’il préférait un contrat à long terme à un contrat de transition.

C’est soulageant pour les partisans puisque William Nylander est souvent l’attaquant mentionné dans les rumeurs d’échanges. C’est le cas parce que c’est le troisième membre du noyau derrière Matthews/Marner et l’équipe a besoin cruel d’aide à la défense. Avec un contrat de transition, les Leafs auraient ajouté de l’huile sur ce feu et ce n’est pas dont ont besoin les partisans présentement même si Dubas a aussi dit publiquement qu’il ne voulait pas bouger ces gars-là.

C’est une situation qui pourrait sembler étrange au premier coup d’œil puisque Toronto a suffisamment d’argent pour le payer immédiatement. Ils ont près de 15 M$ de libre sous la masse salariale. Le problème n’est toutefois pas lors de la première année de son contrat, mais plutôt lors des subséquentes parce qu’en plus du nouveau contrat de Tavares, Matthews, Marner, Kapanen, Johnsson et Gardiner (ou son remplaçant) auront tous besoin de nouvelles ententes. Les cas de Matthews et Marner sont évidemment les plus importants et ce sera difficile pour Dubas de faire entrer tout le monde.

En demandant un contrat à long terme, William Nylander s’assure que ce n’est pas lui qui sera sacrifié à cause du salaire, du moins pour le moment. Par contre, il est le premier à passer à la caisse et ça fait en sorte que les Leafs vont vouloir jouer safe avec lui afin de s’assurer d’avoir assez d’argent pour les deux autres. D’ailleurs, ce n’est pas impossible qu’ils signent leur prolongation avant l’attaquant suédois qui vient de récolter 61 points pour une deuxième saisons consécutive et qui pourrait jouer au centre dans la LNH.