Vivez l’expérience d’un fan en Finlande pour un match de la SM-Liiga: Jokerit vs HIFK

Rumeurs

Bonjour à tous, je m’appelle Hugues Lavergne et je serai collaborateur avec le 25Stanley pour des reportages sur des matchs de la SM-Liiga et de la KHL lors des prochains jours. Aujourd’hui, nous commençons par le Jokerit d’Helsinki en Finlande.

La ville – Helsinki

jokerit helsinki - finlande - credit: 25stanley

Située au large du golfe de la Finlande, Helsinki est une jolie petite ville charmante regorgeant de gens sympathiques ouverts aux touristes. La ville possède 2 clubs de hockey dans la SM-Liiga: le Jokerit et le HIFK.

***

Le match – Jokerit vs HIFK

jokerit - hifk - credit: 25stanley

Dimanche 15 septembre, j’ai eu la chance d’assister au match d’ouverture du Jokerit qui affrontait justement son éternel rival, le HIFK (un peu comme Canadiens Nordique dans le temps). Beaucoup de joueurs ayant déjà joué dans la NHL étaient présents. Du côté de Jokerit nous avions: Leland Irving (à l’essai), Ossi Vaananen (capitaine), Jarkko Ruutu, Jani Rita, Riku Hahl et le controversé Jere Karalahti. L’équipe possède aussi Teuvo Teravainen, mais il était absent pour le camp d’entrainement des Blackhawks.

Du côté du HIFK, les anciens de la NHL sont moins nombreux: Tony Salmelainen, Trevor Gillies, Rico Fata et le très populaire Ville Peltonen.

Victoire du Jokerit 3-0.

***

L’aréna – Hartwaal

jokerit - fans - credit: 25stanley

L’aréna du Jokerit se nomme le Hartwaal Arena. Il se divise en 2 balcons qui donnent une bonne vue sur l’ensemble de la patinoire, peu importe où le fan est situé. Il se situe à 10 minutes de train du centre-ville et elle est très facile d’accès. Par contre, l’aréna n’est entouré que d’une autoroute et de chemins de fers. Il n’y a aucun bar ou restaurant à proximité mis à part un petit pub local où rien ne se donne réellement avant ou après les matchs. Les gens pré-drink dans les corridors de l’aréna, mais ne peuvent pas se diriger vers leurs sièges avec leurs bières.

***

Les billets

jokerit - hartwaal - credit: 25stanley

Contrairement à Montréal, les billets du Jokerit sont assez faciles à se procurer. L’aréna peut accueillir un peu plus de 13 000 fans, mais celle-ci n’est jamais pleine ce qui donne la chance à quiconque de se procurer des billets quelques minutes avant la partie. Ayant un budget limité en plus de voyager dans un pays scandinave où le coût de la vie est relativement élevé, je me suis procuré un billet sur le premier balcon en plein centre de la patinoire au coût de 23 euros (environ 30 CAD$) qui donne l’équivalent de la vue d’un billet première rangée dans les blancs au Centre Bell.

***

Les fans

jokerit - mascotte - credit: 25stanley

Côté fans, la majorité d’entre eux portaient des jerseys ou bien avaient des vêtements à l’effigie de l’équipe. Le port du foulard est vraiment populaire à Helsinki. Plusieurs vieux chandails des années de Teemu Selanne étaient encore portés. Il y avait aussi un « blue man » comme ceux de Vancouver se promenant de section en section incitant la foule à crier. La boutique souvenir est petite et permet aux fans de se procurer des casquettes, foulards et jerseys, mais aucun authentique, tous des répliques.

***

L’ambiance

jokerit - helsinki - credit: 25stanley

Surprenament, l’ambiance de la game n’était pas aussi folle de ce qu’on m’avait décrit malgré une rivalité lors d’un match d’ouverture. Selon Kimmo, le président du fan-club de Jokerit, la signature de Jere Karalahti ainsi que la transition du Jokerit vers la KHL auraient beaucoup à voir. Le Jokerit va quitter la SM-Liiga pour la KHL lors de la saison 2014-2015. Pour vous mettre en contexte, Jere Karalahti a longtemps joué pour le HIFK et a déjà mentionné que n’importe quel joueur du HIFK signant avec le Jokerit mériterait de se faire battre, ça en dit long…. De plus, ce dernier a eu beaucoup de problèmes de drogues dans les années passées et est perçu comme un Milan Lucic (sans les problèmes de drogue) du HIFK.

Contrairement à ce que je m’étais imaginé, le transfert du Jokerit vers la KHL ne fait pas l’unanimité. La majorité des fan du Helsinki font des voyages à l’étranger pour voir leur équipe favorite, et ce, à prix ridiculement bas. Étant un grand pays, la Russie va grandement diminuer les voyages à l’extérieur des fans qui viennent parfois à coup de 800! Aussi, certains pensent que l’identité de l’équipe diminuera avec le temps en n’affrontant plus leurs rivaux finlandais.

Prochaine destination: St-Petersbug en Russie!

*Photo: Hugues Lavergne