Un futur joueur des Blackhawks espère donner une leçon aux Américains en demi-finale

[oboxads]

On risque d’avoir une bonne demie-finale au championnat mondial de la IIHF alors que la Russie affrontera les États-Unis. Ce tournoi n’est pas la meilleure compétition internationale, mais la rivalité Russie-USA livre toujours de bons résultats. En plus, Artemi Panarin, un attaquant qui a signé avec les Blackhawks au début du mois de mai, a décidé d’ajouter de l’huile sur le feu après la victoire des siens en quarts de finale jeudi.

Dans une citation relevée par la IIHF, Panarin a dit que les Russes étaient prêts à se battre contre les Américains. Il a ajouté qu’ils avaient besoin de donner une leçon à ces jeunes universitaires. Panarin faisait référence aux 5 joueurs de l’alignement des États-Unis qui ont joué dans la NCAA cette année (Eichel, Vesey, Reilly, Larkin et Lyon).

C’est bizarre que Panarin fasse allusion à la jeunesse des Américains puisqu’il n’a que 23 ans. Par contre, comme il a 5 buts et 10 points en 8 matchs au championnat mondial, il peut pas mal dire ce qu’il veut.

Panarin devrait évoluer avec les Hawks dès le début de la saison 2015-16 et en regardant ses chiffres dans le championnat mondial et dans la KHL, on comprend pourquoi. Cette année, il a inscrit 26 buts et 36 passes en 54 matchs de saison régulière en plus d’enregistrer 20 points en 20 rencontres de séries. Même s’il n’a pas marqué contre la Suède, il a montré qu’il avait des bonnes mains dans une séquence contre Oscar Klefbom, des Oilers d’Edmonton.