Un DG s’attend à une vengeance des Islanders

Embed from Getty Images

Les offres hostiles sont probablement l’outil le plus sous-utilisé dans la LNH. En théorie, elles sont supposées être un outil qui met de la pression sur les équipes près du plafond salarial ou en trouble financier tout en permettant aux équipes qui les utilisent de mettre la main sur un jeune joueur de qualité à prix relativement raisonnable.

Par contre, elles sont tellement rarement utilisées que les DG qui les tendent se mettre à dos leur collègue victimisé. Le cas le plus célèbre était Brian Burke qui voulait louer une grange pour se battre avec Kevin Lowe, qui a signé la dernière offre hostile qui a créé un transfert de joueur alors que Dustin Penner était passé des Ducks aux Oilers en 2007 en retour de choix de première, deuxième et troisième ronde. C’est pour ça que Ryan O’Reilly a été le dernier joueur à en signer une en février 2013.

À chaque année, on pense qu’elles vont revenir, mais ce n’est jamais le cas. Ceci étant dit, Bob McKenzie a récemment avancé que c’était un sujet plus populaire cette année (probablement à cause de Mark Stone et des Sénateurs) et lundi, lors d’un entretien à la radio, Elliotte Friedman a aussi apporté le sujet. Il a révélé qu’un DG était prêt à lui parier sa maison que les Islanders allaient soumettre une offre hostile à un joueur des Leafs.

William Nylander serait le candidat évident de ce côté puisqu’il est leur gros nom au niveau des agents libres avec restriction et qu’il est toujours dans les rumeurs d’échange là-bas. Par contre, à moins que ce soit une entente ridicule, les Leafs égaleraient probablement le contrat proposé par les Islanders puisqu’ils ont encore la marge de manœuvre pour le faire. De toute façon, les Islanders ne peuvent pas soumettre une offre hostile en 2018 parce qu’ils n’ont pas les choix nécessaires pour la compensation.

Ça deviendrait toutefois intéressant si Matthews ou Marner se rendait là en 2019 et que les Islanders aient encore leurs choix. L’autre option serait de profiter du manque d’espace sous le plafond pour soutirer un joueur secondaire intéressant comme Josh Leivo, Kasperi Kapanen, Connor Carrick ou Garret Sparks en 2019. Bref, il y a plusieurs options disponibles, mais ce serait une faible vengeance après avoir perdu un gars de la qualité à John Tavares.