L’UFC vendu sous peu à un groupe chinois?

L’Ultimate Fighting Championship (UFC) se porte très bien. La plus importante organisation d’arts martiaux mixtes au monde compte sur deux têtes d’affiche qui sont extrêmement vendeuses en Ronda Rousey et Conor McGregor. De plus, l’UFC a une entente lucrative avec FOX jusqu’en 2019 et a un partenariat exclusif avec Reebok pour l’équipement.

Disons que les propriétaires actuels, dont les frères Lorenzo et Frank Fertitta, qui détiennent 80 % des parts, sont en bonne position.

D’ailleurs, selon Darren Rovell (ESPN), ils seraient en pourparlers afin de vendre l’organisation. Quatre soumissionnaires seraient dans la course présentement, mais un groupe chinois (la société Dalian Wanda Group) serait favori dans le but d’acquérir l’organisation de l’UFC pour une somme avoisinant les 4 milliards de dollars.

Dalian Wanda Group, une société menée par le Chinois le plus riche de son pays (fortune d’environ 35 milliards de dollars) détient 20 % du club espagnol Atletico Madrid et il est le plus gros commanditaire de la FIFA.

Pour le moment, aucun élément n’indique que le président de la compagnie Dana White (propriétaire à 10 %) et l’État d’Abu Dhabi (propriétaire à 10 %) voudraient vendre leurs parts de l’organisation de l’UFC.

En tout cas, ce serait tout un coup de la part des frères Fertitta, eux qui ont acheté une partie de l’UFC en 2001 au coût de 2 millions de dollars.

La possible vente de l’UFC réfutée

En dépit des informations recueillies auprès de cinq sources distinctes,  Dana White a nié les spéculations voulant que l’organisation de l’UFC soit à vendre.

Ce sera un dossier à suivre au cours des prochains jours. La vente serait une grosse nouvelle dans le monde des arts martiaux mixtes.

Merci à FNLutte.com pour les informations.