Steve Moore demandera 68 millions à Todd Bertuzzi et aux Canucks dans leur procès

bertuzzi

[oboxads]

Le 8 mars 2004, la LNH a vécu un incident qui l’a suivi depuis ce temps-là. Dans un match entre les Canucks et l’Avalanche, Todd Bertuzzi a voulu vengé son coéquipier Markus Naslund en attaquant Steve Moore avec un sucker punch. Cette séquence a mis fin à la carrière de Moore et il a décidé de poursuivre Bertuzzi et les Canucks de Vancouver au civil.

Ce procès devrait avoir lieu pendant la prochaine saison. On a eu une mise à jour aujourd’hui alors que Moore a changé le montant qu’il demandait. Au lieu de 38 millions, il en demandera maintenant 68. L’avocat a expliqué cette augmentation avec l’après-carrière possible de Moore qui a été saboté par l’incident.

En effet, le 38 millions était utilisé puisque c’est leur estimation des montants que Moore aurait gagné en carrière s’il ne s’était pas blessé à ce moment-là. L’avocat compte utiliser des rapports de recruteur qui montraient que Moore avait le potentiel pour devenir un joueur de top 6 et qu’il allait donc gagner plus d’argent. L’argument me semble moyen, mais celui de l’après-carrière fait plus de sens.

Comme Moore ne s’est jamais vraiment remis de ses blessures à la tête, il a eu de la misère à se trouver un emploi de qualité malgré le fait qu’il ait été à Harvard. Son camp argumentera donc qu’il aurait pu faire 30 millions dans son après-carrière en travaillant dans le domaine financier. On sait que ce domaine a tendance à surpayer ses employés et ce n’est pas impossible d’imaginer ce montant pour Moore.

Bref, ça risque d’être un procès assez intéressant dans le monde du hockey et vous allez certainement en entendre parler au cours de la prochaine saison. Ce n’est jamais une bonne chose quand le hockey se rend jusqu’en cour, mais dans ce cas-ci, c’était inévitable

Via Puck Daddy