Semyon Varlamov accusé de voies de fait au 3e degré

Rumeurs

Semyon Varlamov, starting goaltender for the Colorado Avalanche, appeared in court

Après s’être rendu à la police il y a déjà quelques semaines, Semyon Varlamov a finalement été accusé pour les incidents qui ont eu lieu chez lui en fin octobre. Il a été accusé de voies de fait au 3e degré. Les accusations de kidnapping qui étaient possibles ont finalement été abandonnées.

Au Colorado, les voies de fait au 3e degré sont décrits comme un assaut qui n’a pas besoin d’être voulu, mais qui cause des blessures à la victime. C’est une accusation qui comporte plusieurs possibilités en termes de longueur de la sentence.

Un cabinet du Colorado décrit les voies de fait au 3e degré comme une accusation qui est souvent portée dans des altercations physiques mineures qui ne causent pas de blessure apparente à la victime, mais qui lui cause de la douleur. Toujours selon le même cabinet, c’est une accusation très commune dans les cas de violence domestique.

Selon la porte-parole de la police, Varlamov ferait face à 2 années de prison s’il était trouvé coupable. Également selon la porte-parole, c’était impossible de prouver le kidnapping sans doute raisonnable et c’est pour cela qu’ils ont laissé tomber l’accusation.

Varlamov devra se présenter en cour le 2 décembre à 8h30 du matin, heure locale. L’Avalanche joue son dernier match avant cette date le 30 novembre à la maison. Le match suivant est le 5 décembre à Edmonton.