Sebastian Aho est le seul joueur que les Hurricanes ne veulent pas échanger

Embed from Getty Images

Les Hurricanes seront une équipe à surveiller au cours des deux prochains mois puisque leur nouveau propriétaire, Tom Dundon, semble vouloir brasser l’équipe. Il l’a déjà fait au niveau exécutif avec un nouveau DG et un nouvel entraîneur, mais l’alignement risque d’être le prochain aspect de l’équipe à changer assez drastiquement.

Le seul joueur que l’on sait qui restera en place est Sebastian Aho. Depuis son arrivée avec l’équipe, Dundon ne cesse de vanter le jeune joueur des Canes qui est en train de lui donner raison aux championnats mondiaux. Il a maintenant 17 points en sept matchs, ce qui est un record finlandais dans cette compétition. Ses neuf buts égalent aussi un record à ce niveau.

Ce qui est étrange, c’est que cette confiance ne s’étire pas jusqu’à Teuvo Teravainen, qui démontre une très belle chimie avec Sebastian Aho aux championnats mondiaux. Teravainen est à 14 points depuis le début du tournoi, ce qui le place au cinquième échelon dans l’histoire finlandaise. Pour un club qui a de la difficulté à créer de l’attaque, il me semble que ce genre de chimie est importante à conserver.

Au moins, Teravainen n’a pas été mentionné lors de l’intervention de Bob McKenzie dans la station de radio de Toronto à TSN lundi soir. C’est dans cette intervention que McKenzie a dit que tout le monde est disponible en Caroline sauf Sebastian Aho, qu’ils ne seraient pas prêts à bouger. Il a ajouté qu’il pense que Jeff Skinner va être échangé et que Justin Faulk va être dans les discussions de transaction au cours des prochaines semaines.

C’est facile de comprendre pourquoi ils bougeraient Jeff Skinner puisqu’il sera agent libre sans restriction en 2019. Par contre, il ne sera pas nécessairement facile à échanger parce qu’il a une clause de non-mouvement et qu’il a un salaire de 6 M$ (impact de 5,75 M$ sur le plafond). C’est assez élevé pour un gars qui a inscrit 49 points l’an passé et qui a un historique bien rempli de commotions cérébrales. C’est donc possible que le retour soit moins intéressant que ce l’on pourrait croire au premier coup d’œil.

Pour ce qui est de Justin Faulk, le retour risque d’être un peu plus gros. Il a encore deux ans à son contrat qui a un impact salarial raisonnable (un peu plus que 4,8 M$) et qui n’a pas de clause limitant son marché. Non seulement, il est le capitaine de l’équipe, mais il a aussi une bonne réputation dans la ligue, ayant atteint le plateau des 30 points au cours des trois dernières années.

Si tout le monde est vraiment disponible, Justin Faulk ne sera pas le seul défenseur en demande cet été. Noah Hanifin, Brett Pesce et Jaccob Slavin seront tous des gars qui vont attirer une tonne d’attention. Hanifin est peut-être le départ le plus probable dans ce groupe de trois parce qu’il est le seul sans contrat l’an prochain. C’est un agent libre avec restriction cet été.