Plus de fil à retordre pour se qualifier pour les séries éliminatoires

Rumeurs

Le nouveau système pour se qualifier pour la «valse printanière» désavantage des équipes comme le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto.

D’ailleurs, Phil Kessel a fait savoir que la bataille sera féroce dans leur section. Avec l’arrivée des Red Wings de Detroit, «une équipe aguerrie» aux dires de ce dernier, et les nouveaux réglements dans le but d’accéder aux rondes de la Coupe Stanley feront en sorte que la qualification aux séries éliminatoires sera plus difficile que l’an dernier.

Les Maple Leafs devront se classer parmi les quatre premières équipes de leur section qui inclue huit formations. En plus de l’ajout des Red Wings de Detroit, le club torontois devrs batailler contre le Canadien de Montréal, les Bruins de Boston et les Sénateurs d’Ottawa, eux qui ont tous accédé aux séries éliminatoires en 2013.

Évidemment, les Sabres de Buffalo, les Panthers de la Floride et le Lightning de Tampa Bay sont également dans cette section. Une ou plusieurs de ces équipes pourraient surgir de nulle part et connaître une bien meilleure saison que celle en 2013.

«Nous devrions être là, mais nous pourrions tout aussi bien les rater, tout en formant une bonne équipe», a dit Kessel au Sporting News.