Pierre LeBrun ne croit pas qu’un autre choix de 1re ronde sera échangé avant la date limite

Rumeurs

Lebrun

[oboxads]

Lors d’une intervention dans le podcast d’hockey d’ESPN mercredi, Pierre LeBrun a dit qu’il serait surpris de voir un autre échange impliquant un choix de première ronde d’ici la date limite. On sait que Bergevin avait fait savoir qu’il n’allait pas bouger son choix de première ronde et apparemment, il n’est pas le seul. C’est surprenant puisque ces choix sont habituellement la monnaie d’échange la plus utilisée.

Selon Lebrun, c’est le cas parce que le repêchage qui s’en vient est vu par plusieurs comme le meilleur des dernières années. Certains auraient même fait des comparaisons avec l’encan de 2003.

L’informateur a expliqué que cette profondeur du repêchage fait en sorte que ce sont maintenant les choix de 2e ronde qui agissent comme monnaie d’échange. À cause de ce phénomène, les acheteurs donnent plus de valeur à leur choix de 2e ronde, donc ce n’est même pas certain que ces sélections soient échangées.

Présentement, il y a 5 équipes qui ont échangé leur choix de 1re ronde pour le repêchage de 2015 (Rangers, Blues, Penguins, Islanders et Prédateurs). Lebrun a raconté une histoire de David Poile qui lui a dit avoir compris que l’échange amenant Franson et Santorelli à Nashville était juste lorsqu’il a reçu un appel d’un recruteur furieux.

Les vendeurs semblent s’être ajustés au marché puisqu’il n’y a pas de joueurs de location dont le prix est un choix de première ronde. C’est peut-être un signe des temps modernes puisque seulement deux sélections du top 30 avaient été échangés autour de la date limite la saison dernière (Rangers en retour de St-Louis et Blues en retour de Miller), mais c’est clair que la profondeur du prochain repêchage a également un rôle à jouer là-dedans.