Petr Mrazek échangé aux Flyers

Rumeurs
Embed from Getty Images

AJOUT : Le texte ci-dessous a été écrit ce matin, mais cette transaction est désormais officielle. Les Flyers ont fait l’acquisition du gardien en retour d’un choix conditionnel de quatrième tour en 2018 et d’une autre sélection conditionnelle de troisième tour en 2019. Ce dernier choix est seulement obtenu si Mrazek signe un nouveau contrat avec les Flyers. Pour l’autre choix, la quatrième ronde est le minimum, mais si Mrazek gagne 5 matchs et que les Flyers font les séries, ça devient un choix de troisième ronde. Si Philadelphie se rend en finale de conférence et que Mrazek gagne 6 matchs en séries, ce sera une sélection de deuxième tour. Les Wings retiennent la moitié de l’impact salarial de 4 M$ de Petr Mrazek dans l’échange.

Les Flyers de Philadelphie sont les nouveaux Golden Knights. Après avoir perdu les services de Brian Elliott pour cinq à six semaines il y a quelques jours, Michal Neuvirth s’est blessé contre les Rangers dimanche. C’est donc dire qu’ils doivent mettre leurs chances de faire les séries entre les mains d’Alex Lyon, qui a un match complet d’expérience dans la LNH.

Philadelphie pourrait imiter Vegas en tentant leur chance avec Lyon, mais leur place en séries est plutôt précaire avec une avance de six points et si Neuvirth devait s’absenter longtemps à cause de sa blessure au bas du corps, ça pourrait être problématique. C’est pour ça qu’ils pourraient se tourner vers le marché des échanges.

De ce côté, Robin Lehner et Petr Mrazek semblent être les candidats principaux après la sortie de trois arrêts d’Antti Niemi contre les Golden Knights. Le problème, c’est que Robin Lehner est aussi blessé, donc il ne reste que Petr Mrazek que les Wings auraient offert aux Flyers en retour d’un choix de troisième tour la semaine dernière.

Les Flyers ont refusé cette offre, mais selon Darren Dreger, les discussions sont toujours en cours. On sait que Petr Mrazek est pratiquement un joueur de location dont les Wings veulent se débarrasser depuis le repêchage d’expansion parce qu’ils ne le qualifieront pas à la fin de l’année. Quant à le perdre pour rien, ils veulent un petit quelque chose en retour et c’est là que la situation des Flyers leur ouvre la porte.

On peut toutefois comprendre les Flyers d’être hésitants puisque son % d’arrêts de 91% n’a rien d’exceptionnel et qu’il n’a pas la meilleure réputation dans le vestiaire, ce qui pourrait causer des problèmes lorsque les gardiens réguliers seront de retour. Par contre, c’est aussi un cerbère qui peut prendre feu et mener les Flyers plus loin qu’ils pourraient espérer, donc c’est un pensez-y bien.