Patrick Roy ne veut pas que Roberto Luongo le rattrape

Rumeurs

luongo

Hier soir, les Canucks de Vancouver ont battu l’Avalanche du Colorado par la marque de 3-1. Dans ce match, Roberto Luongo a perdu son blanchissage alors qu’il ne restait que 7 secondes au tableau indicateur.

En fin de match, l’Avalanche de Roy a été assez agressif alors que Jean-Sébastien Giguère a quitté son but avec 5 minutes à faire. Il faut dire qu’un déficit de 3 buts ne se remonte pas si facilement.

Après le match, un journaliste a questionné Luongo sur la stratégie du Colorado. Le gardien avait sa petite théorie là-dessus. En riant, il a dit que Roy avait fait ça pour éviter que Luongo se rapproche de son nombre de blanchissages en carrière. On doit féliciter Luongo qui connait bien ses stats alors qu’il n’est qu’à 2 blanchissages de Patrick Roy (66) et du 14e rang dans l’histoire de la ligue.

C’est exactement ce qu’on aime du gardien québécois alors qu’il ne se prend pas au sérieux quand ce n’est pas nécessaire et ça lui permet d’accumuler des chiffres impressionnants en carrière sans qu’on en parle trop.

De toute façon, ce n’est pas à cause de Roy que Luongo a perdu son blanchissage alors que Giguère était devant son filet lorsque le gardien des Canucks a perdu son blanchissage. C’est plutôt à cause d’un analyste de Sportsnet, qui diffusait ce match.

En effet, lors d’une pause dans l’action avec 35 secondes à faire, l’analyste en question a fait LA chose qu’il ne faut pas faire dans cette situation en disant le mot blanchissage. Dès qu’il a dit le mot en question, il savait qu’il avait jinxé le gardien des Nucks et lorsque le but a été compté, il se sentait tellement mal qu’il a dit vouloir se mettre en position fœtale.

Bref, Luongo avait tout contre lui dimanche soir.