Pacioretty a failli se diriger vers Los Angeles

Embed from Getty Images

La nouvelle de la fin de semaine concernant Max Pacioretty n’était certainement pas celle que les partisans attendaient alors que le capitaine du Canadien a simplement changé d’agent, passant de Pat Brisson à Allan Walsh. Le timing de changement est toutefois assez curieux, particulièrement quand on prend en compte des informations récentes de Pierre LeBrun et Elliotte Friedman.

Deux des informateurs les plus fiables de la LNH ont parlé d’une transaction entre les Kings et le Canadien impliquant Max Pacioretty qui a échoué au cours de la dernière semaine. LeBrun en a fait mention dans un article tandis que Friedman en a parlé dans un podcast. Les deux ont dit que c’est la situation contractuelle de Pacioretty qui a causé problème dans ce dossier même si l’échange n’était pas tout à fait complété.

En fait, afin de compléter l’échange, les Kings voulaient en venir à une entente avec le capitaine du Tricolore par rapport à une prolongation de contrat parce qu’ils ne voulaient pas trop payer pour une seule année de production, mais il n’a pas aimé leur offre et ils n’ont pas pu s’entendre. Ça a fait en sorte que l’échange ne s’est jamais matérialisé et ça a ultimement mené au changement d’agent. Friedman croit aussi que c’est ce dossier qui a convaincu les Kings d’offrir une troisième année à Kovalchuk et c’est qui leur a permis de le signer.

C’est donc un dossier qui s’éternise pour le Tricolore et avec les partenaires potentiels qui commencent à trouver le joueur qui couvrira le rôle que MaxPac occuperait (comme les Panthers et les Kings), c’est difficile de penser que le marché s’améliore pour le capitaine. Ça veut dire que même si ce n’est pas certain, c’est désormais plus probable de voir le #67 rester avec le Canadien pour le début de la saison. C’est une bonne nouvelle sur papier pour une équipe en recherche de buts, mais ça peut créer une situation inconfortable, tant dans le vestiaire qu’avec la direction.