P.K. Subban comprend les statistiques avancées et leurs limites

pk subban - echange - credit: 25stanley

pk-subban-sportsnet-1

[oboxads]

Dans un texte qu’il a écrit pour ESPN, Craig Custance a parlé des statistiques avancées à plusieurs joueurs de la LNH. Il leur a également montré leurs statistiques. Parmi les joueurs rencontrés, le défenseur du Canadien, P.K. Subban, a probablement eu la meilleure réaction.

Subban a immédiatement pointé le contexte qui l’a aidé à terminer l’année avec un Corsi de 49,82%. Le défenseur du Canadien voulait savoir son ratio de mises au jeu offensives par rapport à celle en zone défensive (46,7%) et il a pointé, avec raison, que l’utilisation de Michel Therrien a contribué à son Corsi plus bas que ce qu’on aurait pensé.

Cette réaction ne change rien au joueur qu’est P.K. Subban, mais ça nous montre son intelligence. Il a immédiatement compris une limite des statistiques avancées et il a vu comment ajuster le chiffre selon le contexte. Le défenseur aurait pu prendre ce chiffre pour du cash ou il aurait pu l’ignorer complètement puisqu’il ne prend pas en compte le contexte, mais il a plutôt ressorti le contexte pour expliquer le chiffre, ce qui est la bonne chose à faire.

C’est ce genre d’anecdote qui confirme le fait que si Subban a la volonté de le faire une fois sa carrière de joueur terminée, il pourrait être un analyste ou un entraîneur de grand talent.