Nikita Zaitsev est disponible

Embed from Getty Images

Avec une pause de deux jours entre les matchs de la Coupe Stanley, ça laisse de la place aux rumeurs et c’est ce qu’on a vu dans le plus gros marché médiatique de la LNH jeudi. Elliotte Friedman de Sportsnet a tweeté que les Leafs et Nikita Zaitsev travaillaient ensemble pour lui trouver une nouvelle destination après une saison plus compliquée.

Ce ne sera pas facile, mais les Leafs devraient trouver une nouvelle équipe au défenseur droitier russe de 27 ans. Il est victime du plafond salarial à Toronto avec les contrats de Matthews et Marner qui vont entrer en jeu l’an prochain. Zaitsev est présentement le deuxième défenseur le mieux payé de cette brigade avec un impact salarial de 4,5 M$ pendant cinq autres saisons.

Ce contrat avait clairement été poussé par Lou Lamoriello, donc il ne faut pas se surprendre de voir le nouveau régime vouloir le bouger. Ce n’était pas nécessairement une mauvaise idée sur le coup parce que Toronto voulait faire ce que Nashville a réussi à faire en signant d’avance ses défenseurs à long terme pour sauver plus tard. C’est une bonne stratégie, mais Nikita Zaitsev n’était pas le bon joueur pour le faire.

Son contrat n’est pas horrible, mais au mieux, il est un défenseur de deuxième paire et pour Toronto, c’est trop cher pour ce rôle. Les Leafs vont essayer de le vendre avec sa saison de 36 points qui lui avait permis d’obtenir cette entente en 2017. Par contre, ce serait surprenant qu’il puisse atteindre ce niveau à nouveau puisqu’il avait des responsabilités offensives qu’ils ne devraient plus revoir pendant le reste de sa carrière.

Il va sans dire que Zaitsev n’est pas le joueur que le Canadien recherche. C’est non seulement parce qu’il est droitier, mais aussi parce que son potentiel de top deux est inexistant et qu’à long terme, Marc Bergevin devra être plus prudent avec son espace salariale qu’il doit l’être présentement.