Niederreiter et Granlund voudraient plus de 6 M$ par année

Il ne reste que 6 cas en arbitrage, mais le Wild du Minnesota en a 2 gros sur les bras avec Nino Niederreiter le 3 août et Mikael Granlund le 4. Les deux attaquants européens viennent de connaître leur meilleure saison en carrière et ils veulent en profiter pour passer à la caisse avec une équipe qui a encore près de 16 M$ de libre sous la masse salariale.

Selon Michael Russo du Star Tribune, qui est le gars à suivre en ce qui concerne le Wild, les deux joueurs seraient à la recherche de salaire annuel supérieur à 6 M$ dans un contrat à long terme. Ils discutent encore de ce contrat avec le Minnesota, qui dit vouloir faire quelque chose qui dure de 3 à 5 ans. On ne parle donc pas d’ententes mineures et c’est ce qui explique le délai dans ces discussions.

L’arbitrage est encore une possibilité, mais c’est bon de noter que l’arbitre n’a pris aucune décision depuis le début de la saison morte et seulement 2 joueurs se sont rendus jusqu’à l’audience (Tomas Tatar et Viktor Arvidsson). Ce serait donc surprenant qu’on ait besoin de ce recours dans ces dossiers.

Le timing de la situation contractuelle de Mikael Granlund est parfaite pour lui puisqu’il vient d’exploser avec 69 points en 81 parties pour le Wild. Avant ça, son meilleur total dans la LNH était de 44 points, donc on parle quand même d’une différence notable et ça risque de paraître dans son contrat. Ceci dit, s’ils se rendent devant un arbitre, le Wild va rappeler qu’il ne s’agit que d’une saison et qu’il n’a pas encore prouvé que c’était sa nouvelle norme. C’est un peu la même chose pour Nino Niederreiter, qui a marqué 25 buts et récolté 57 points, deux sommets personnels.

Ce sont des sauts qui pourraient coûter chers au Wild, mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont survenus au moment où Bruce Boudreau est arrivé derrière le banc, ce qui veut dire que ça pourrait très bien se poursuivre au cours des prochaines années.