Morgan Frost, un nom à surveiller pour le Canadien au repêchage?

Ça vient vite sans qu’on s’en aperçoive trop à cause du repêchage d’expansion et de la finale de la Coupe Stanley, mais le repêchage amateur est dans moins de 2 semaines. C’est donc dire que les premières rumeurs par rapport aux intérêts des équipes vont commencer à sortir publiquement ici et là. On dirait bien que c’est arrivé au Canadien dimanche après-midi.

C’est venu de Grant McCagg, le fondateur du site recrutes.ca, se concentrant sur le repêchage de la LNH. McCagg est aussi un ancien recruteur dans la LNH en plus de s’occuper de la couverture du repêchage pour McKeen’s pendant plusieurs années, donc ce n’est pas n’importe qui.

Ce dernier a tweeté qu’il y a quelques mois, un recruteur de haut niveau qui a vu plusieurs matchs à Sault Ste Marie lui avait dit que si Morgan Frost était disponible au 25e échelon, le Canadien n’allait pas le laisser passer. McCagg a ajouté que c’était un espoir sous-évalué.

C’est loin d’être certain que Frost soit le premier choix du Tricolore, mais juste au cas, ce serait un bon moment pour commencer à le connaître. C’est un centre de 5 pieds 11 pouces et 170 livres qui a joué pour les Greyhounds dans la OHL cette saison. Il a obtenu 20 buts et 42 passes en 67 matchs cette saison avant d’ajouter 2 buts et 6 passes en 11 rencontres au cours des séries.

Corey Pronman, qui classe Morgan Frost au 53e échelon, le décrit comme un gars qui s’est énormément amélioré au cours de la saison. L’analyste d’ESPN vante son sens du hockey en plus de dire que ses atouts de fabricant de jeu en font un gars qui crée une tonne de chances de marquer. Il a un bon potentiel selon Pronman même s’il doit s’améliorer sans la rondelle, notamment dans les luttes pour le disque. Il faut aussi préciser que Pronman avait callé Sergachev au Canadien en mai 2016, donc le personnel de recruteurs de Montréal est peut-être un peu moins discret que la direction de l’équipe…

Un avant-goût de Morgan Frost