Mikhail Grigorenko joue la carte de la KHL dans ses négociations avec les Sabres

[oboxads]

Plus tôt cette semaine, le DG des Sabres de Buffalo, Tim Murray, a dit qu’il aimerait faire une offre qualificative à Mikhail Grigorenko, qui sera agent libre avec restriction, mais que la situation était compliquée. Bob McKenzie a éclairci quelque peu cette situation dans son article de samedi après-midi.

Selon l’informateur de TSN, les Sabres ont dit à Grigorenko qu’ils voulaient lui offrir un nouveau contrat cet été, mais qu’ils n’étaient pas prêts à lui donner un contrat à un volet. Depuis ce temps-là, l’équipe entend des rumeurs provenant de la Russie où Grigo pourrait obtenir un contrat plus lucratif de la part d’une équipe qui lui donnerait un poste dès le début du camp d’entraînement au lieu de l’obliger à lutter pour sa place.

McKenzie écrit que les Sabres essaient encore de vérifier la validité de ces rumeurs. On ne sait pas si cette possibilité pourrait forcer les Sabres à lui offrir un contrat à un volet ou si ça leur donnera le goût de libérer Grigorenko. Peu importe ce qui se passe, on peut dire que ses premières années professionnelles ont décevantes et s’il quitte vers la KHL, ce sera dommage de ne pas le voir affronter les meilleurs au monde avec son potentiel complètement développé.