Mike Smith veut que la LNH protège les gardiens comme la NFL le fait avec les quarts-arrières


Dans sa prochaine rencontre, la IIHF va proposer un changement à la règle de l’obstruction sur le gardien de but. Au lieu d’être une punition de 2 minutes, ça deviendrait une infraction de 4 minutes. Il y a quelques gardiens en Amérique du Nord qui vont porter attention à ce possible changement.

Dans ce groupe, on retrouve Mike Smith, le gardien des Coyotes de Phoenix, qui est reconnu comme un des cerbères qui aiment le plus sortir de son filet. À cause de son style, Smith est souvent victime de coup limite et même quand il reste dans son filet, il est susceptible aux blessures, comme celle qu’il a subie en mars dernier.

En entrevue avec le AZ Central, Smith a avoué qu’il ne trouvait pas les règles présentes pour contrer l’obstruction sur le gardien suffisantes. Même si l’exemple de la IIHF est tentant pour sa comparaison, le gardien a décidé d’utiliser une autre organisation pour prouver son point; la NFL.

Smith a mentionné la punition de rudesse sur le passeur qui punit l’équipe fautive pour 15 verges. Cette punition importante et la rigueur des arbitres qui l’appliquent ont fait en sorte que les quarts sont pratiquement les joueurs les plus protégés du sport professionnel.

Bien évidemment, tous les gardiens adoreraient se retrouver dans cette situation et Mike Smith ne fait pas exception. Toutefois, je doute que la ligue ait dans cette direction ou qu’elle imite la IIHF. Ce qui serait possible par contre, c’est qu’après la pression des gardiens de but, les dirigeants en place demandent aux arbitres d’appliquer le règlement à la lettre. En faisant ça, on verrait certainement plus de punitions pour obstruction sur le gardien et donc, moins de joueurs qui imiteraient Chris Kreider.

Merci à Thomas Drance pour la passe sur la palette